Chine : Les constructeurs automobiles veulent renforcer leur présence sur le marché mondial

Encouragés par la forte performance de leur secteur en 2021, les constructeurs automobiles chinois ambitionnent de renforcer davantage leur position sur le marché mondial.

Great Wall Motors, le plus grand constructeur chinois de véhicules SUV et pickup, a indiqué, la semaine dernière, qu’il entend élargir ses opérations cette année en Malaisie, au Vietnam, aux Philippines et à Singapore.

La démarche permettra au groupe d’écouler sa production dans huit pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), indique Zhang Jiaming, président de la branche du groupe dans la région.

Great Wall Motors est déjà présent à Brunei, au Laos et en Thaïlande, où le groupe dispose d’une usine qui servira de base de production pour la région du sud-est asiatique.

L’entreprise, qui avait commencé à exporter des véhicules dans les années 1980, a écoulé plus de 143.000 véhicules en 2021, soit une hausse de l’ordre de 104 pc par rapport à 2020.

Le passage aux véhicules électriques offre, selon les responsables de l’industrie en Chine, l’opportunité de conquérir de nouveaux marchés, notamment en Europe. L’entrée sur le marché européen, où de nouveaux modèles sont inventés, représente une étape d’une grande importance pour Great Wall Motors, indique Qiao Xianghua, CEO des opérations du constructeur en Europe.

« Nous avons de grandes ambitions pour ce marché », souligne-t-il. La même ambition est affichée par SAIC Motor, le plus grand constructeur automobile en Chine, qui a réussi à mettre en place un réseau global de vente couvrant 70 pc des pays au monde.

L’année dernière, le groupe a vendu 598.000 véhicules dans les principaux marchés en Europe, au Moyen-Orient, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Inde et dans les pays de l’ASEAN.

SAIC est guidé par une stratégie visant à offrir aux clients des options nouvelles et différentes, indique Yu De, directeur général du département des affaires internationales de SAIC.

Sur les marchés émergents, le constructeur chinois met en avant ses véhicules dotés de l’intelligence artificielle, tandis que sur les marchés développés comme l’Europe, les véhicules à énergie nouvelle servent de point d’entrée. Les constructeurs automobiles chinois ont exporté 1,79 million de véhicules au cours des onze premiers mois de 2021, soit plus que le double par rapport à la même période de 2020, selon les dernières données de l’industrie.

Portées par la forte demande étrangère de véhicules à énergie nouvelle, les exportations automobiles de la Chine ont augmenté de 59,1 pc en glissement annuel à 200.000 unités pour le seul mois de novembre 2021, d’après l’Association chinoise des constructeurs automobiles.

Les exportations de voitures particulières ont grimpé de 71,2 pc sur un an à 170.000 unités durant ce mois, tandis que celles de véhicules utilitaires ont progressé de 13 pc en glissement annuel pour atteindre 30.000 unités.

Les exportations de véhicules à énergie nouvelle ont, quant à elles, bondi de 189,9 pc sur un an à 37.000 unités en novembre dernier.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page