Chari: 15.000 épiciers passent leurs commandes assez régulièrement (Sophia Alj)

Sophia Alj
Co-fondatrice  et directrice des opérations

Comment Chari a assuré sa croissance durant ses deux ans d’activité ?
Depuis que nous avons lancé cette belle aventure de Chari, en janvier 2020, nous avons commencé par le «proof of concept» en nous concentrant sur la ville de Casablanca uniquement. Ainsi, nous avons ouvert un entrepôt qui nous permettait d’acheter de la marchandise de nos fournisseurs, puis de la revendre et de la distribuer à nos épiciers clients qui passaient commande à travers l’application de Chari. Après un an de tests sur Casablanca, nous avons étendu nos services à d’autres villes du Royaume. Aujourd’hui, nous travaillons pour assurer une couverture nationale, d’ici l’été 2022, avec une dizaine d’entrepôts supplémentaires qui sont en cours d’ouverture. Chari n’est pas qu’une startup basée au Maroc. Nous sommes aussi présents en Tunisie depuis l’été 2021, un marché très similaire au marché marocain et où nous souhaitons développer nos activités.

Comment définissez-vous le profil de vos clients épiciers ?
Au Maroc, Chari compte quelque 15.000 épiciers qui passent leurs commandes de manière assez régulière sur notre plateforme. En générale, nos clients passent commande sur l’application entre trois et quatre fois par mois, avec un panier unitaire moyen de 1.000 DH. En réalité, nous avons découvert que l’épicier avait déjà entamé sa digitalisation, car il sait utiliser un Smartphone, manipule les réseaux sociaux et les applications ainsi que whatsapp. Donc, notre application a été plutôt bien perçue. Par contre, pour accompagner nos clients qui ont du mal à se digitaliser et à changer leurs habitudes de consommation, nous avons mis en place un Call center qui s’est agrandi pendant ces deux dernières années, pour assurer, justement, de l’aide à ces épiciers dans l’utilisation de l’application ou encore pour passer leurs commandes.

Quel est l’intérêt du lancement de l’application Karny.ma?
L’application Karny, qui a été lancée en été 2021, est un outil permettant de digitaliser le suivi des crédits et des remboursements clients de l’épicier. Elle permet tout simplement de se substituer aux bouts de papier communément connus, chez l’épicier. Nous avons réalisé, en effet, que ce dernier est un vrai one man show dans son magasin, assurant plusieurs fonctions en même temps. Nous voulons donc l’accompagner et lui offrir un ensemble d’outils digitaux qui lui simplifient la gestion de son quotidien.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page