CGEM. Alj: « Les femmes constituent les vecteurs du changement »

Le secteur privé marocain est disposé et engagé à travailler avec le gouvernement pour promouvoir davantage l’autonomisation des femmes, a indiqué, ce mardi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

Intervenant lors d’une rencontre organisée conjointement par la CGEM et le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille sur « l’autonomisation économique des femmes, un impératif de développement », Alj a souligné la réelle prise de conscience, notamment auprès des entreprises, de l’enjeu que représente l’égalité du genre.

Les femmes constituent en effet les vecteurs du changement, a-t-il affirmé lors de cette rencontre à l’occasion de la Journée mondiale des droits des femmes en présence de la ministre Aawatif Hayar, notant qu’aucune démocratisation, ni croissance durable ne sont possibles sans l’amélioration de la condition des femmes.

Dans ce sens, le président de la CGEM a évoqué le rapport sur le Nouveau modèle de développement (NMD) qui consacre l’égalité des genres comme un enjeu majeur du Maroc moderne, ajoutant que le gouvernement s’est d’ailleurs engagé à augmenter de 20 à 30% le taux d’activité des femmes à l’horizon 2026.

Après avoir indiqué que la vision et les actions entreprises par la Confédération sont en total alignement avec le NMD et le programme gouvernemental, Alj a relevé que la Commission « Entreprise Responsable et Citoyenne », présidée par Saadia Slaoui Bennani, œuvre sans relâche pour la promotion de l’intégration économique de la femme à travers des initiatives au sein de l’entreprise et au niveau de la société marocaine dans sa globalité.

La Charte de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de la Confédération place la question de la lutte contre toutes les formes de discrimination et la promotion de l’égalité homme/femme parmi ses principaux objectifs, a-t-il dit, assurant que le Patronat sensibilise, challenge et accompagne en permanence les performances de l’entreprise.

« Je suis également fier d’annoncer que plus de 70% des membres de l’équipe permanente de la Confédération sont des femmes dont plusieurs d’entre-elles occupent des postes de management », s’est-il réjoui, soulignant les actions opérationnelles de sensibilisation des entreprises quant à la promotion de l’égalité H/F et de l’entreprenariat féminin.

A ce titre, Alj a cité l’initiative #Morocco4Diversity mené conjointement avec l’IFC qui a connu la participation d’une centaine d’entreprises ou encore l’adhésion au Collectif « Parité Maintenant » afin de participer à la consécration de l’article 19 de la Constitution et promouvoir la parité au sein des entreprises du secteur privé.

Plus récemment, la CGEM a signé la charte de la diversité du genre du réseau We4She, a-t-il ajouté, expliquant que cette charte constitue un outil supplémentaire pour mobiliser les dirigeants à travers des engagements volontaires promouvant l’égalité.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page