Ce qu’on ne vous dit pas sur l’industrie des cigarettes

KIOSQUE – L’absence d’une définition précise du tabac brun et de son contenu dans les cigarettes, laisse une brèche grande ouverte pour se jouer des règles fiscales en vigueur.

De grandes marques font passer leurs cigarettes dans la catégorie du tabac blond alors qu’elles devraient être dans celle du tabac brun, affirme Al Massae. 

Selon le quotidien, des analyses de laboratoires pratiquées sur les cigarettes confirment cet état de fait, occasionnant au passage des pertes annuelles de l’ordre de 410 millions de dirhams pour la trésorerie de l’Etat.

Le quotidien souligne que la commission ministérielle chargée de ce secteur se doit de freiner la gourmandise de deux mastodontes du tabac au Maroc en les obligeant à classer leurs produits dans la catégorie du tabac brun afin de mettre un terme à leurs pratiques fiscales frauduleuses.

Al Massae demande à la commission ministérielle l’instauration de véritables règles et critères dans la classification du tabac brun ou blond, dans l’objectif de mettre fin à toutes formes de «spéculations» faisant perdre à l’Etat des milliards de centimes.

M.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page