Casablanca: un évènement inédit pour l’innovation digitale en Afrique

Les 1er et 2 mars prochains, Casablanca sera l’hôte de FUTUR.E.S in Africa, un évènement inédit visant à stimuler les échanges entre les écosystèmes numériques africains et français.

Cette manifestation fait suite à la signature d’une convention de partenariat en 2016 entre la région de Casablanca- Settat et la région Île de France visant à développer l’innovation digitale qui sera utilisée comme levier de transformation des territoires pour le bénéfice des citoyens, des entreprises et des visiteurs de la région.

Dans ce contexte, un partenariat entre Maroc Numeric Cluster et Cap Digital a été mis en place en vue d’organiser l’évènement FUTUR.E.S in Africa à Casablanca.

Ces deux journées de partage d’expériences et de réflexion seront orchestrées au travers de démos, d’ateliers et de conférences entre les murs du siège de la région de Casablanca-Settat.

Plus de 20 intervenants internationaux viendront décrypter les tendances et enjeux de la transformation numérique au Maroc et en Afrique autour de 3 thématiques : l’éducation, la santé et les territoires.

Les participants à cet événement pourront assister en direct aux démos prévues à cette occasion et tester les dernières solutions numériques développées en Afrique et en France. En plus des rencontres B to B, le programme prévoit également une cérémonie de remise de prix pour les start-ups sélectionnées.

De plus, l’évènement FUTUR.E.S in Africa destiné à rapprocher les écosystèmes français et africains et à soutenir l’innovation digitale accueillera 30 start-ups de l’Afrique francophone et anglophone, du Maroc et de la France qui présenteront des projets novateurs dans les domaines de l’éducation, la santé et les territoires.

Retrouvez le programme détaillé sur : www.futuresin.africa

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Performance hebdomadaire: La Bourse de Casablanca dans le rouge

La Bourse de Casablanca a clôturé la période allant du 21 au 25 septembre 2020 dans le rouge, ses deux principaux indices, Masi et Madex, cédant respectivement 1,30% et 1,34%.