Casablanca: la CDG signe un partenariat important

Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la CDG, représentée par son Directeur Général Abdellatif Zaghnoun, et le Barreau de Casablanca, représenté par son bâtonnier Hassan Birouaine.

Cette convention porte sur la réalisation d’un projet pour développer et moderniser les interactions des avocats avec les différentes instances et parties prenantes à travers la mise en place d’un système d’information incluant les services suivants :

Un portail unique ouvert au public présentant le métier et le Barreau, ainsi que les diverses prestations offertes par ce dernier.

Un espace privé et sécurisé, « Cabinet Virtuel Avocat » via une interface permettant aux avocats du Barreau de Casablanca de digitaliser leurs échanges avec leur Barreau, ainsi qu’avec les administrations et organismes en lien avec l’activité de l’avocat (Juridictions, service d’immatriculation, DGI, etc.).

Dans le cadre de ce partenariat, la CDG et le Barreau de Casablanca ont décidé de faire bénéficier gracieusement de ce programme l’ensemble des Barreaux nationaux désireux de s’inscrire dans cette démarche de numérisation.

Dans son mot d’ouverture, le ministre de la Justice a salué les relations distinguées entre le ministère de la Justice et la CDG en tant que partenaire historique dans divers domaines, ainsi que le Barreau de Casablanca.

Il a également souligné l’importance de la numérisation du système judiciaire pour la mise à niveau de ce dernier, « Réussir le chantier de la modernisation et de la digitalisation est incontournable, car il représente l’outil essentiel pour Communiqué de presse la réforme du système de la justice.

Les fondements que nous mettons en place pour cette réforme, les compétences que nous développons, les théories que nous adoptons, les ressources que nous mobilisons ou encore les efforts que nous déployons pour l’application des lois ne suffiront pas pour l’aboutissement du grand chantier de réforme de la justice sans la digitalisation du secteur, avec le concours et la coordination continue entre toutes les composantes du système judiciaire.

De son côté, le Directeur Général de la CDG Abdellatif Zaghnoun a déclaré « Ce partenariat vient confirmer le rôle de la CDG dans l’accompagnement de l’évolution que connaissent les professions juridiques puisque la CDG est habilitée depuis sa création à gérer les dépôts de plusieurs métiers juridiques et à déployer ses services au profit des professionnels du secteur. Avec cette signature, nous souhaitons réitérer notre engagement, en partenariat avec le Barreau de Casablanca, pour la modernisation du métier et des cabinets d’avocat ».

La signature de cet accord avec le Barreau de Casablanca vient souligner la relation forte et unique qui lie la CDG et la profession d’avocat, une relation qui s’est construite depuis quelques décennies avec de nombreux accords et partenariats entre la CDG et les Barreaux au niveau national, et la création de deux régimes de retraite destinés au Barreau de Casablanca et aux avocats des autres régions du Maroc.

En anticipation de la loi 28-08 réglementant la profession d’avocat et la mise en application de l’article 57 relatif à l’obligation de créer un compte de dépôts et de règlements professionnel par Barreau, la CDG a mis en place pour le compte des Barreaux et des avocats une offre répondant aux spécificités des professions juridiques.

Ainsi, les Barreaux les plus importants au Maroc et à leur tête le Barreau de Casablanca ont renouvelé leur confiance à la CDG en lui confiant la gestion des nouveaux comptes. «Le Barreau de Casablanca considère cette nouvelle convention comme la base d’un projet historique par lequel il contribuera, avec les autorités gouvernementales et les partenaires stratégiques, à la mise en place de services adaptés aux citoyens et aux justiciables. Comme nous le savons tous, le périmètre d’intervention des avocats et le système judiciaire dans son ensemble doivent être adaptés technologiquement aux outils de travail et de communication actuels et s’inscrire dans la transformation numérique, l’utilisation des technologies de l’information et l’intelligence artificielle. Nous remercions la CDG, partenaire historique de la profession d’avocat dans notre pays. Nous mettrons en œuvre tous les moyens nécessaires à la réussite de ce projet et nous participons activement à la réussite de ce chantier de modernisation en mobilisant toutes les ressources nécessaires. » a déclaré Hassan Birouaine, Bâtonnier du Barreau de Casablanca.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Wydad s’offre une nouvelle recrue (VIDÉO)

C'est l'ex-coach des Rouges, Sébastien Desabre, qui a suggéré au WAC d'attirer le défenseur.