Bonnet d’âne pour le prix des carburants au Maroc 

©DR

Le consommateur marocain ne sera pas du tout étonné d’apprendre que le célèbre site spécialisé dans le suivi des prix du pétrole, « Global Petrol Prices », classe le Maroc en deuxième position des pays les plus chers en Afrique du nord et au Moyen-Orient au niveau des prix du carburant.

Le seul pays qui fait pire est la Mauritanie. Ce classement international intervient à un moment bien particulier. Il correspond à la libéralisation, tant controversée, du secteur des carburants. Une libéralisation, qui contrairement à ce qui a été prévu par les autorités, a entraîné de fortes hausses des prix du carburant, à contre-courant de l’évolution du prix du baril du pétrole. En effet, en fin de semaine dernière, le prix du litre de gasoil a atteint 8,94 dhs et celui de l’essence 10,48 dhs.

L’étude de « Global Petrol Prices » a classé l’Arabie saoudite et l’Algérie en tête des pays où le prix du carburant est le moins cher. La Tunisie, la Jordanie et le Soudan se situent respectivement juste après le Maroc au niveau de la cherté de ce prix.

Mehdi Demni

Articles similaires

Suggestions d’articles

D’où viennent les 1306 cas de Covid-19 enregistrés vendredi au Maroc?

1.306 nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 957 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures.