BMCE Bank: les détails de l’augmentation de capital

BMCE Bank of Africa procédera entre 2019 et 2021 au renforcement de ses fonds propres à travers des opérations d’augmentation de capital, a annoncé, mardi à Casablanca, son président Othman Benjelloun.

La première augmentation portera sur un montant maximum 900 millions de dirhams (MDH) et se fera par la conversion optionnelle, en actions, des dividendes, a indiqué Benjelloun lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats annuels 2018 du Groupe.

« Cette opération s’effectuera à hauteur du montant maximal que permet la distribution de 5 DH par action au titre de l’exercice 2018, soit environ 900 MDH », a-t-il précisé, relevant que les actionnaires prendront l’engagement, au titre de l’exercice 2019, de faire reconduire cette opération de conversion optionnelle des dividendes.

La seconde modalité d’augmentation de capital s’effectuera par Appel public à l’épargne (APE) d’un montant maximal de 1 milliard de dirhams (MMDH), a-t-il ajouté, notant que ces deux premières opérations seront réalisées dès l’exercice 2019.

Benjelloun a, en outre, fait savoir que les autres modalités de renforcement des fonds propres envisagées par le Groupe sont tributaires de calendriers plus contraignants et de finalisation de certaines diligences, rappelant à cet égard l’entrée « prochaine » d’un investisseur international à hauteur de 20 millions de dollars (près 2 MMDH).

Et de souligner qu’avec les diverses mesures de renforcement des fonds propres, un total de près de 5 MMDH est prévu d’être mobilisé au cours de la période 2019-2021.

Le président de BMCE Bank of Africa a également annoncé, à cette occasion, que le Groupe va changer le 11 septembre 2019 sa raison sociale pour devenir Bank of Africa, expliquant que ce changement de nom s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement du Groupe en Afrique, un continent qui offre d’énormes opportunités de création de valeur.

BMCE Bank of Africa envisage sereinement son développement ultérieur sur le continent africain, a-t-il assuré, faisant remarquer, à cet égard, que le plan stratégique de développement Triennal (2019-2021) du Groupe et son plan de financement illustrent cette mobilisation, tous azimuts pour « un élan renouvelé de création de valeur économique et sociale, au bénéfice de la collectivité marocaine et africaine », a-t-il dit.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page