Baldoméro Valverde quitte la Présidence du Crédit du Maroc

Le 26 septembre dernier, plusieurs personnalités, chefs d’entreprises, clients et institutionnels sont venus saluer, lors d’une cérémonie dédiée, le bilan très riche en réalisations de Baldoméro Valverde, Président sortant, du Directoire du Crédit du Maroc.

Lors de cette cérémonie, Ismail Fassi Fihri, Président du Conseil de Surveillance du Crédit du Maroc a rendu un vibrant hommage à Baldoméro Valverde en rappelant les grandes avancées de la banque sous son mandat. Il a salué l’engagement, le dynamisme, la ténacité et la rigueur à la fois du dirigeant, mais également de l’homme qui a marqué l’histoire du Crédit du Maroc.
Baldoméro Valverde, avec un mandat de six années et demi, a pu transformer le Crédit du Maroc qui a pu enregistrer, pour la première fois de son histoire, un résultat 2018 qui franchissait le cap des 500 millions de dirhams.
Il a lancé dès son arrivée un grand chantier de transformation visant à améliorer la satisfaction et l’expérience client, et dont les ambitions se sont traduites dans le cadre d’un projet d’entreprise baptisé à l’époque CAP2018, avant de devenir CAP2020. Une feuille de route claire avec des axes stratégiques : efficacité commerciale, efficacité opérationnelle, excellence des ressources humaines et adaptation de la gouvernance.
Sous son mandat, plusieurs réalisations ont eu lieu et ont touché l’ensemble des métiers de la banque : bancassurance, banque privée, activité participative ‘Arreda’, services aux entreprises, commerce international, innovation et enfin les Arènes, un nouveau siège pour de nouvelles ambitions. Après plusieurs mois de conception créative et de préparation, ce beau projet d’avenir se concrétise sous son mandat.

Et maintenant ?
Bernard Muselet est nommé Président du Directoire de Crédit du Maroc à compter du 1er octobre. Il succède à Baldoméro Valverde, qui a fait valoir ses droits à la retraite.
Bernard Muselet démarre sa carrière dans l’affacturage en France et à l’international chez Natexis Factorem aux Antilles et en Guyane avant de prendre la direction générale de VR Factorem en Allemagne.
En 2002, il devient membre du comité de direction de Natixis Factor puis directeur du développement. Il rejoint le Groupe Crédit Agricole en 2008 en tant que directeur général adjoint d’Eurofactor en charge du développement France.
Il est ensuite successivement nommé en 2010 directeur général adjoint de Crédit Agricole Leasing & Factoring en charge du développement France du factoring et du leasing, puis en 2013 directeur général adjoint de CAL&F en charge du développement des deux métiers sur la France et l’International. En 2015, il intègre la Caisse régionale d’Ille-et-Vilaine en qualité de directeur général adjoint. Agé de 52 ans, Bernard Muselet est diplômé de SKEMA Business School.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crédit du Maroc: des performances commerciales et financières favorables

Le Conseil de Surveillance du Crédit du Maroc, présidé par Monsieur Ismaïl Fassi-Fihri, a examiné lors de sa séance du 18 février 2020, l’activité et les comptes arrêtés au 31 décembre 2019 par le Directoire.