Balance des paiements: l’Office des changes fait le point

La balance des paiements au titre des neuf premiers mois de l’année 2019 fait apparaître un allègement du déficit du compte des transactions courantes de 15,7% à 33,3 milliards de dirhams (MMDH), contre -39,5 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes.

Cette évolution s’explique par l’amélioration de l’excédent des services (+8,2 MMDH), du solde du revenu primaire (+1,7 MMDH) et de l’excédent du revenu secondaire (+1 MMDH), atténuée toutefois, par l’aggravation du déficit au titre des biens (-4,7 MMDH), explique l’Office des changes dans un communiqué sur les résultats des échanges extérieurs à fin septembre 2019.

A fin septembre 2019, la position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine vis-à-vis du reste du monde, fait ressortir une situation nette débitrice stable à -752,4 MMDH contre -752,1 MMDH à fin juin 2019.

Cette stabilité de la position résulte de la hausse simultanée des encours des engagements financiers (+5,4 MMDH) et des avoirs financiers (+5,2 MMDH)

La hausse des engagements financiers est conséquente de l’augmentation de l’encours des investissements directs étrangers au Maroc (+9,9 MMDH) conjuguée à la baisse de l’encours de la composante « autres investissements » (-4,8 MMDH), alors que l’accroissement de l’encours des avoirs financiers s’explique principalement par l’augmentation de 2,5 MMDH des avoirs de réserve et de 2,4 MMDH de l’encours des investissements directs marocains à l’étranger.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page