Avec Fater Maroc, Dislog Group devient un leader de l’industrie des produits d’entretien (VIDEOS)

C’est acté ! Fater Maroc est entrée dans le giron de Dislog Group. La transaction opérée il y a quelques semaines entre le groupe présidé par Moncef Belkhayat et Fater Italie est aujourd’hui entérinée. Une célébration digne de l’évènement a été organisée par Dislog Group, vendredi dernier au sein de l’unité industrielle basée à Mohammedia, pour marquer le début d’une nouvelle ère de croissance.

« Nous sommes très heureux d’avoir été choisis parmi plusieurs candidats afin de reprendre les  commandes de Fater. Notre projet consistera donc à faire grandir cette  usine en intégrant au sein de ce beau complexe industriel, plusieurs  lignes de productions supplémentaires sur les produits d’entretien de  maison permettant de créer 110 emplois additionnels ». Les mots prononcés par Moncef Belkhayat dans son allocution à cette  occasion plantent le décor du cap que s’apprête à prendre  l’entreprise. Une vision ambitieuse pour l’homme d’affaires qui connait bien les rouages de cette activité. «C’est pour moi un retour aux sources dans la mesure où je faisais partie de l’équipe qui avait lancé la marque «Ace» du temps où j’étais jeune collaborateur chez  P&G», a commenté Belkhayat.

Pour rappel, c’est en février dernier que Dislog Group avait annoncé la signature d’un accord avec Fater Italie permettant à Dislog Food SA, ceci sous réserve de l’obtention de l’accord des autorités de la concurrence, l’acquisition de 100% de la société Fater Maroc, leader national de la production de l’eau de Javel. «L’acquisition de Fater nous donne une perspective beaucoup plus importante en termes de développement industriel du groupe dans le sens où Fater est une unité de production qui dispose d’une marque de renommée importante sur le marché marocain», nous explique Mohamed Ali Tazi, administrateur directeur général de Dislog Food.

Un Plan d’investissement a été mis en place et concerne notamment l’acquisition de nouvelles machines et le lancement de nouvelles lignes de production dans les prochains mois. «La politique d’intégration  industrielle de Dislog group vient à point nommé avec la nouvelle la politique de réindustrialisation de notre pays. Dans les 12 mois à venir, nous allons lancer 6 nouvelles lignes de production dans les biscuits et produits d’entretien permettant de créer un total de 700  emplois» ajoute Mohamed Ali Tazi. Il est à noter que la transaction du rachat de Fater a été finalisée pour une valeur de 232 MDH. Pour Dislog, la naissance de DMI Hygiène Solutions représente non seulement la reprise d’une marque connue et reconnue au niveau national, en l’occurrence «Ace», mais surtout l’entrée de plain pied dans un nouveau segment de business : la production industrielle.

Une nouvelle organisation

Depuis sa naissance en 2005, Dislog Group et sa maison mère H&S Invest étaient reconnus dans les métiers de la distribution et la logistique, en proposant des services à 360 degrés sur l’ensemble de la chaîne de valeur logistique, commerciale et marketing pour les produits de grande consommation. Un bout de chemin a été parcouru depuis : Dislog change de vocation et devient accélérateur de ses propres marques en compagnie des marques de ses partenaires. Il a développé des partenariats durables avec des multinationales et groupes marocains leaders. Ainsi, Dislog Group est le distributeur des marques Tide, Ariel, Pampers, Head & Shoulders, Coty, Gillette, Ace, Duracell, Aïcha, Dari, Mars, Snickers, Kellogg’s, Pringles, Miyaz, Selman, Samar, Carte noire, Duracell, Fine, Freska…

Une nouvelle organisation a par ailleurs été récemment mise en place. H&S Invest s’est organisé autour de cinq pôles: distribution et logistique, E-commerce et digital, communication, presse et industrie. Une arborescence présentée, vendredi dernier par Moncef Belkhayat, à l’occasion de la naissance effective du pôle Industrie. L’objectif de la nouvelle structure organisationnelle est l’autonomisation des différents pôles précités. D’autre part, le groupe a annoncé la nomination de Ghislaine Benlamlih en tant que VP exécutive et DG ainsi que celle de Mehdi Bouamrani et JP De Montalivet en tant qu’administrateurs siégeant. Ouiame Bakhat a, quant à elle, été nommée Secrétaire Générale du groupe. «Je suis ravi de voir que notre plan de réorganisation est aujourd’hui abouti. En mois d’un an, nous avons renforcé nos fonds propres, consolidé nos acquis sur le pôle distribution, initié notre présence à l’international puis finalisé notre virage industriel », commente Moncef Belkhayat.

Par ailleurs, le groupe continue sur sa lancée et table déjà sur le développement de nouvelle activité à forte valeur ajoutée. « Dans les semaines qui suivent, nous allons continuer les acquisitions de sociétés dans le secteur des produits de grande consommation », nous confie Belkhayat. Ce n’est pas tout, puisque Dislog compte opérer « un focus particulier sur notre plateforme E-Commerce Chari.ma dans le but d’en faire un succès national», annonce également le président du groupe. Notons que dans le cadre de sa vision « Cap 2025 », Dislog continue son développement dans les projets liés à la logistique, l’industrie, le digital et le E-commerce à travers Chari.

Sanaa Raqui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Dislog: belle opération du groupe avec le rachat de Fine Hygienic Holding

Belle opération pour Dislog Group qui annonce l’acquisition d’actifs dans l’usine de papiers mouchoirs de FHH au Maroc, située sur un terrain de 24 000 mètres carrés.