Automobile: 8 projets d’investissement de 1,7 MMDH, 12.000 emplois à la clé

Huit conventions d’investissement dans le secteur automobile ont été signées, ce jeudi à Rabat, pour un montant de 1,7 milliard de dirhams (MMDH), permettant la création de 12.000 emplois.

Paraphées par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et les équipementiers automobiles internationaux Yazaki, Sumitomo, Lear, Stahlschmidt et TE Connectivity, ces conventions s’inscrivent dans le développement de l’intégration en profondeur et la montée en gamme de l’écosystème câblage.

Il s’agit plus particulièrement de la localisation des activités de connectique, de terminaux, du câble à destination des véhicules électriques, de pièces plastiques et autres métiers de mécanique de précision et d’automatisation.

Ainsi, trois conventions ont été signées avec le Groupe Yazaki pour la réalisation d’une usine de production de câblage automobile à Meknès et l’extension de ses unités à Kénitra et à Tanger, totalisant un montant d’investissement de 751 millions de dirhams (MDH), générant 6.300 emplois.

Une convention a été signée avec le Groupe Sumitomo pour l’extension de son unité de production de faisceaux électriques à Casablanca d’un montant d’investissement de 146 MDH, qui créera 2.000 emplois.

Deux conventions, signées avec le Groupe Lear portent sur la réalisation de deux usines, l’une à Tanger, pour la fabrication de terminaux et connecteurs et l’autre à Meknès, dédiée à la production de faisceaux et câbles électriques automobile, d’un montant total de 346 MDH avec à la clé 2.162 emplois.

Les deux autres projets d’investissement concernent la réalisation d’une usine de moulage et d’assemblage de connecteurs par TE Connectivity à Tanger d’un montant global de 202 MDH qui permettra de créer 350 emplois et d’une usine de production de câbles Bowden et de systèmes de déverrouillage par Stahlschmidt à Tanger d’un montant de 107 MDH générant 1.075 emplois.

S’exprimant à l’occasion de la signature de ces conventions, Mezzour a relevé que « ces projets sont un indicateur fort de l’attractivité et de la résilience de la plateforme automobile nationale qui a réussi, malgré le contexte mondial difficile, à conserver sa compétitivité, à fidéliser les leaders mondiaux du secteur, mais aussi à recouvrer rapidement sa vitalité au cours de cette relance économique, grâce à la pertinence de la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI ».

Soulignant l’importance de l’ancrage de la filière câblage en tant que l’un des plus grands pourvoyeurs d’emploi et de valeur ajoutée du secteur, Mezzour a fait savoir qu’ »avec nos partenaires, nous avons travaillé, à cette fin, sur un écosystème portant sur des métiers technologiques nécessitant des compétences hautement qualifiées ».

L’objectif étant d’offrir aux ingénieurs et techniciens l’opportunité de développer, au sein des centres d’ingénierie du Maroc, l’architecture électrique des véhicules de demain, a-t-il dit.

M.S.

© Ministère de l’Industrie et du Commerce


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page