Attijari met les projecteurs sur les atouts de la région Souss-Massa-Agadir

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, jeudi 2 novembre 2017 à Agadir, une nouvelle édition de son cycle de conférences « Echanger pour mieux comprendre ». Cette rencontre a réuni un parterre de personnalités issues du secteur public et du monde des affaires. Ainsi, aux côtés des hauts dignitaires locaux, étaient présents plusieurs hommes d’affaires, universitaires et acteurs de la société civile.

L’objectif de cette rencontre régionale a été de mettre en avant les potentialités économiques et les opportunités d’investissements dans le Souss-Massa, et de faire le point sur l’état d’avancement des grands projets programmés dans le Plan de développement régional 2022 avec une enveloppe budgétaire de 24,5 milliards de dirhams.

Dans un mot de bienvenue prononcé au nom de Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank, Mohamed Boubrik, Directeur Exécutif de la région Sud-Ouest, a rappelé: « Le Souss-Massa est sans conteste l’une des régions les plus performantes et les plus prometteuses du Royaume, grâce à sa contribution à hauteur de 7,7 % de la richesse nationale, de 44 % des exportations de fruits et légumes et de 50 % de la production halieutique nationale ». De plus, la région est la deuxième destination touristique du pays ayant drainé près de la moitié des investissements touristiques approuvés en 2016.

Le panel de discussion a réuni Brahim Hafidi, Président de la Région du Souss Massa-Drâa, Majid Joundy, Président de la CGEM Souss Massa, Omar Halli, Président de l’université Ibn Zohr, Abdelatif El Fekkak, Economiste et Directeur de Recherche à l’école doctorale de l’ISCAE, sous la modération de Rachid Achachi, chercheur en Economie et sciences sociales et chroniqueur à Luxe Radio. Les intervenants n’ont pas manqué de rappeler les axes principaux du Plan de développement régional 2022 élaboré dans le cadre plus global de la Vision intégrée Souss-Massa 2035. Pour redynamiser l’économie de la région, les conférenciers ont recommandé, entre autres, une plus grande diversification de l’offre touristique, une meilleure efficacité pour promouvoir la région, ainsi que des mesures structurelles comme la modernisation de la flotte de la pêche artisanale et la création d’un pôle des produits de la mer.

Au total, vingt sept projets structurants ont été identifiés tels que la création d’un pôle du savoir autour des métiers phares de la région et la création d’une zone franche ou encore le lancement d’un pôle d’incubation et d’innovation dédié aux startups. De même, le potentiel culturel de Souss-Massa a été présenté comme l’un des déterminants majeurs de la dynamique économique de la région susceptible de favoriser une croissance durable et inclusive.

Au terme de cet échange constructif, la salle n’a pas manqué d’interagir avec les intervenants, confirmant ainsi l’intérêt de la thématique pour l’avenir de l’une des régions les plus dynamiques du pays. A travers cette conférence-débat, la Fondation Attijariwafa bank démontre, une fois de plus, sa volonté de promouvoir un débat constructif sur des problématiques qui concernent le développement équilibré de toutes les régions du Royaume.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page