Qui arrêtera la hausse des prix des carburants au Maroc ?

Une tendance haussière inquiétante s’affiche sur les prix des carburants au Maroc. Depuis le vendredi 16 décembre, le prix du gasoil a grimpé à 9.05 dhs et celui de l’essence a approché la barre de 10.50 dhs. Et qui dit hausse du prix du gasoil, dit que tous les prix des produits de consommation vont augmenter sensiblement, puisque les transporteurs répercutent automatiquement ces hausses sur le consommateur. D’ailleurs, il suffit de faire un petit tour dans les marchés du royaume, pour constater la hausse des prix de plusieurs produits, notamment les légumes à forte consommation.

Les spécialistes imputent cette dernière hausse, aux fluctuations du marché international dues à la décision des pays de l’OPEP et d’autres pays producteurs de pétrole de baisser leur production. Ainsi, le prix du baril a atteint sur le marché de Rotterdam 53 dollars. Et puisque les prix du carburant ont été libéralisés au Maroc, après la suppression de ce produit de la liste de la compensation, toute hausse à l’international se ressent directement sur le prix à la pompe.

Qu’adviendra-t-il si le prix du baril revient à ses niveaux précédents, c’est-à-dire 100 ou 120 dollars ? La réponse n’est sûrement pas à trouver du côté du gouvernement.

Mehdi Demni


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page