Appel d’offre en Côte d’Ivoire: JESA rafle la mise

Dans le cadre de la construction de la première phase de l’Université de Bondoukou, financé par la Banque Islamique de Développement (BID), le Programme de Décentralisation des Universités (PDU) a lancé une consultation Internationale pour le recrutement d’un cabinet International pour l’assistance à la Maîtrise d’Ouvrage (AMO), la détermination des équipements scientifiques, la direction, le contrôle et la supervision des travaux de construction.

Après analyse des différents dossiers de candidature des soumissionnaires, l’appel d’offre a été remporté par le Groupement JESA/BNETD (Bureau National d’Études Techniques et de Développement).

JESA a annoncé aujourd’hui avoir remporté, en partenariat avec le BNETD (Bureau National d’Études Techniques et de Développement), un contrat d’assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) pour la réalisation des travaux au standard requis, la gestion, le contrôle et la supervision des travaux ainsi que la spécification des équipements scientifiques pour l’Université de Bondoukou en Côte d’Ivoire.

Dans le cadre de ce contrat d’une durée de vingt-quatre mois, JESA et le BNETD assureront la réalisation des travaux au standard requis, la gestion, le contrôle et la supervision des travaux et la spécification des équipements scientifiques.

L’Université

D’un coût estimé à 85 milliards de FCFA, cette université ouvrira ses portes à la rentrée universitaire 2021-2022. La Banque islamique de développement (BID) participe au financement des travaux avec un prêt de plus de 66,828 milliards de FCFA octroyé à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Le campus de l’Université sera construit sur une superficie de 305 hectares et accueillera dans un premier temps 3 000 étudiants dont 1 000 seront hébergés en résidence universitaire. Il accueillera aussi 50 Chambres pour les enseignants et chercheurs de cette Université, ainsi que 5 logements de fonction pour les responsables de l’Université.

Le projet consiste à réaliser des ouvrages à caractère académique et social sur environ 40 000 m2 de surface à bâtir. Les ouvrages qui seront réalisés dans cette première phase du projet sont notamment :

Le Bâtiment Cœur de site qui sera la vitrine de l’Université ;
La bibliothèque principale ;
La présidence de l’Université regroupant également l’administration centrale ;
Des locaux d’exploitation des UFR et Écoles de formations ouvertes ;
1 amphithéâtre de 500 places ;
4 amphithéâtres de 250 places ;
6 salles de 60 places ;
27 salles de TD de 30 places dont une partie dédiée à l’informatique et aux enseignements des langues ;
7 salles de TP nécessaires aux UFR en fonctionnement ;
Des aménagements sportifs extérieurs ;
2 blocs de résidences étudiants pour accueillir 1 000 étudiants ;
Une résidence de 50 chambres pour les enseignants, chercheurs et personnels de l’université ;
5 logements de fonction pour les responsables de l’université.

Les infrastructures construites seront dotées de mobilier (classes, bureaux, hébergements, infirmerie…) et d’équipements appropriés (équipement de laboratoire scientifique et pour les incubateurs…).

Les enseignements qui seront dispensés au sein de l’Université de Bondoukou sont déclinés dans les Unités de Formation et de Recherche (UFR) suivantes :

UFR Arts ;
UFR Sciences du langage, lettres et langues étrangères ; UFR Histoire, géographie, sciences humaines ;
UFR Développement Durable ;
UFR des Sciences de la santé ;
UFR Droit et sciences Eco ;
Ecole d’Architecture.

JESA également impliquée pour l’Université de San Pedro 

On apprend par ailleurs que dans le cadre de la construction de l’Université de San Pedro en Côte d’Ivoire, une convention a été signée entre le PDU (Programme de Décentralisation des Universités) et le BNETD, avec JESA comme sous-traitant, dans le cadre d’une assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) pour le contrôle, l’examen et la validation des rapports d’études, la gestion des travaux de construction et les opérations de réception de l’Université.

JESA a annoncé aujourd’hui avoir conclu un partenariat avec le BNETD (Bureau National d’Études Techniques et de Développement), pour une mission d’accompagnement, de gestion, de conseil, de proposition et d’appui au Maitre d’Ouvrage de l’Université San-Pedro en Côte d’Ivoire.

Dans le cadre de cette convention d’une durée de trente-six mois, JESA et le BNETD assureront le contrôle, l’examen et la validation des rapports d’études, la gestion des travaux de construction, y compris les opérations de réception.

La ville de San Pedro, en raison de ses activités portuaires, son industrie cacaoyère, l’exploitation du bois et les usines opérant dans la minoterie et la cimenterie, est le deuxième pôle économique de Côte d’Ivoire. Située au bord de l’Océan Atlantique sur la côte sud-ouest, San Pedro est à 350km d’Abidjan et dispose d’un aéroport qui la place à un peu moins d’une heure de vol de celle-ci. Du fait de son importance dans le développement économique du pays, et de la volonté de l’Etat d’inscrire le secteur de l’éducation-formation au rang de ses priorités, la ville de San Pedro a été choisie pour accueillir un établissement supérieur de nouvelle génération.

L’Université de San Pedro, d’un coût estimé à 95 milliards de FCFA pour la première tranche, répond ainsi aux besoins :

D’absorber le flux croissant de bacheliers vers l’enseignement supérieur ;
De rapprocher les universités des populations cibles ;
D’offrir des formations diversifiées, adaptées aux besoins du secteur productif ;
De développer des activités de formation, de recherche et d’expertise qui auront un impact sur le développement local.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page