ALE Maroc-Turquie: clap de fin pour BIM ?

Sur fond de tractations autour de la révision nécessaire de l’Accord de libre échange liant le Maroc et la Turquie, la chaîne de distribution BIM se trouve aujourd’hui en situation “délicate”.

Le président de cette enseigne de grande distribution a été notifié par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, de la nécessité de commercialiser les produits marocains dans ses points de vente, étant donné l’impossibilité de poursuivre les relations commerciales actuelles.

C’est ce qu’a annoncé Elalamy, hier lundi à la Chambre des représentants dans sa réponse à une question centrale sur le “bilan des accords de libre-échange” signés par le Maroc. Si BIM ne suit pas, elle serait contrainte de mettre la clé sous la porte, a indiqué le ministre.

Ne commercialisant pas, ou très peu, de produits marocains dans ses magasins, la chaîne turque de supermarchés est à derrière la fermeture de plusieurs commerces de quartier, a signalé Elalamy sous la coupole.
Source: Les Inspirations éco

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: le département d’Aït Taleb dément une nouvelle fake news

Le ministère appelle à ne pas donner crédit à des fake news qui visent à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc.