ALE Maroc-Turquie: BIM répond à MHE

Plusieurs informations circulent depuis lundi selon lesquelles la chaîne de distribution BIM pourrait mettre la clé sous la porte.

Le président de cette enseigne de grande distribution a été notifié par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, de la nécessité de commercialiser les produits marocains dans ses points de vente, étant donné l’impossibilité de poursuivre les relations commerciales actuelles.

Dans une déclaration à Reuters, relayée par nos confrères de Les Inspirations Eco, le directeur financier du groupe Haluk Dortluoğlu a assuré que les activités de l’enseigne ne sont pas menacées.

Le responsable a souligné que 85% de la marchandise de BIM est acquise auprès de producteurs marocains, précisant que seuls 15% des marchandises sont importés de Turquie.

Le directeur financier a également indiqué que BIM compte près de 500 magasins et 3000 employés au Maroc. «Un marché qui représente 5% du chiffre d’affaires total du groupe. Ce qui est certain, c’est que BIM continuera à faire progresser ses approvisionnements auprès des producteurs locaux», a ajouté Haluk.

Rappelons qu’Elalamy a annoncé lundi à la Chambre des représentants dans sa réponse à une question centrale sur le “bilan des accords de libre-échange” signés par le Maroc que la chaîne turque de supermarchés, ne commercialisant pas, ou très peu, de produits marocains dans ses magasins, est derrière la fermeture de plusieurs commerces de quartier.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: le patron de l’OMS met en garde le Maroc

Le nombre de décès dus au Covid-19 au Maroc a significativement augmenté ces derniers jours. Le bilan quotidien des contaminations est passé au-dessus de la barre des 1000 cas depuis plus de deux semaines.