Al-Walid ben Talal, nouvel actionnaire de Snapchat

C’est lui-même qui l’a annoncé sur Twitter. Le prince milliardaire Al-Walid ben Talal a indiqué, mardi, avoir acquis 2,3% des actions de catégorie A de Snap, la maison mère de Snapchat, pour un investissement de 250 millions de dollars qui a été finalisé le 25 mai dernier.

Dans un communiqué, le prince saoudien, qui détient déjà des parts dans Twitter et Lyft, a affirmé que l’application est “l’une des plateformes de médias sociaux les plus innovantes dans le monde”.

Par ailleurs, malgré de bons résultats financiers, Snapchat a vu le nombre de ses utilisateurs quotidiens baisser à cause de sa nouvelle interface. L’appli compte désormais 188 millions d’abonnés (juin 2018), contre 191 millions au premier trimestre 2018.

Rappelons qu’au cours d’une purge sans précédent, des dizaines de princes, de ministres et d’hommes d’affaires, dont Al-Walid ben Talal, avaient été arrêtés en Arabie saoudite. Des arrestations intervenues après la création, par décret royal, d’une commission anticorruption dirigée par le prince héritier et homme fort du royaume, Mohammed Ben Salmane, âgé à peine de 32 ans. C’est donc l’un des premiers investissements annoncés par le prince depuis sa libération.

S.L.

Suggestions d’articles

Al-Walid ben Talal et MBS s’entendent très bien! (PHOTO)

Al-Walid ben Talal est tout sauf rancunier!