Akhannouch a parlé des PAM à Taza

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a effectué, ce vendredi, une visite de terrain dans la province de Taza au cours de laquelle il s’est enquis de l’état d’avancement de plusieurs projets de développement agricole.

Les projets visités par le ministre, qui était accompagné d’une importante délégation composée notamment du wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, du gouverneur de la province de Taza, Mustapha El Maaza, d’élus et de responsables du ministère, intéressent l’aménagement du monde rural, le développement notamment de la filière de l’amandier et l’appui aux agricultures.

La première étape de cette visite a concerné la plantation d’amandier au niveau du douar Sidi Bouaissa (commune rurale Smiaa) sur une superficie de 200 ha.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme de plantation d’arbres fruitiers dans la province de Taza, qui s’étale sur une superficie de 65.000 ha et dont le coût global s’élève à 895 millions de dirhams (MDH).

Le ministre a, à cette occasion, remis des équipements et matériels agricoles au profit des organisations professionnelles agricoles bénéficiaires des projets de plantations s’inscrivant dans le pilier II du Plan Maroc Vert (PMV).

Dans une déclaration à la presse, le ministre a indiqué que la superficie plantée en arbres fruitiers dans le cadre du PMV au niveau de la région Fès-Meknès dépasse les 120.000 ha et ce entre 2008 et 2019, alors qu’un total de 36.000 ha est en cours de plantation.

Le ministère ne cesse d’accompagner les agriculteurs par le biais du soutien, l’appui et la remise d’équipements afin de leur faciliter les opérations de production et de commercialisation, a-t-il assuré.

Et de faire savoir que le Maroc pointe au 12e rang mondial en matière de production des Plantes aromatiques et médicinales (PAM), à la faveur d’une production de 52.000 tonnes et quelque 5.000 tonnes d’huiles essentielles.

Akhannouch a, également, relevé que le monde rural jouit d’une importance toute particulière, portée par le Plan Maroc Vert, un grand chantier lancé par le roi Mohammed VI.

Le ministre et la délégation l’accompagnant a, par ailleurs, visité le chantier d’aménagement d’une route rurale au niveau du douar Ouaourekhsen (commune rurale de Zrarda), ayant nécessité un investissement global de 7,9 MDH.

S’inscrivant dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, le projet dont l’état d’avancement des travaux dépasse les 80 pc, bénéficiera également aux communes de Msasa, Outfel, Oued Lahmer, Oufdoul Ain Ghrab et Sidi Zakri.

Le second projet dans cette commune concerne l’approvisionnement en eau potable au profit des douars de Ilmaten, Ouaourkhsen, Msasa, Outfel et Oued Lahmer et qui profitera à quelque 2.100 habitants pour un investissement global de 7 MDH.

Le ministre s’est ensuite rendu à Taza pour donner le coup d’envoi des Journées “Goût et saveurs de Taza”, un événement organisé à l’initiative de la Direction régionale de l’Agriculture sous le thème “Les produits de terroir, un levier de développement local”.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Aziz Akhannouch tance El Othmani depuis l’Allemagne

C'est d'Allemagne que le secrétaire général du RNI, Aziz Akhannouch, a préféré répondre aux dernières déclarations du chef de gouvernement.