Akdital à la Bourse de Casablanca : ce qu’il faut savoir (VIDEO)

L’acteur privé national de la santé au Maroc, Akdital a annoncé cette semaine, son introduction à la Bourse de Casablanca et ce, après l’approbation de la Bourse de Casablanca et l’obtention du visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) le 21 novembre.

S’exprimant lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette opération, le président directeur général (PDG) du groupe, Rochdi Talib a fait savoir que cette opération, d’un montant de 1,2 milliard de dirhams (MMDH), sera réalisée par voie d’augmentation du capital de 8 MMDH et de cession (4 MMDH).

La période de souscription s’étale sur la période du 29 novembre au 06 décembre et le prix de souscription à l’introduction en Bourse s’élève à 3 MMDH. S’agissant du prix par action, il se chiffre à 300 dirhams, tandis que la première cotation est prévue le 14 décembre. M. Talib a également souligné que cette introduction permettrait de lever des fonds en vue notamment du financement des projets de développement futurs, en plus d’offrir aux actionnaires de la liquidité.

L’introduction en Bourse constituerait aussi une occasion d’accroitre la notoriété du groupe et sa proximité auprès, entre autres, de ses partenaires et du grand public, a-t-il poursuivi, mettant en avant également l’optimisation des coûts de financement et la facilitation du recours à des financements externes grâce à un accès direct aux marchés financiers.

De même, M. Talib a indiqué que le groupe Akdital constitue un acteur de référence de la santé au Maroc intégré dans son écosystème, qui propose une offre multidisciplinaire accessible par tous et pour tous.

Il a, en outre, précisé que le groupe dispose aussi de 17 établissements répartis sur 6 villes à fin 2022, dotés d’une capacité totale de 1.822 lits, soit plus de 15% de l’offre nationale privée, notant que Akdital a un modèle unique caractérisé par la séparation des entités opérationnelles et des entités immobilières ayant contribué à la croissance rapide du groupe.

S’agissant du capital humain, le PDG a affirmé que le groupe emploie plus de 2.700 collaborateurs, et dispose des infrastructures et des équipements médicaux à la pointe de la technologie et conformes aux standards internationaux.

Afin de consolider sa position dans le secteur privé de la santé et atteindre 30% de la capacité litière du secteur privé au niveau national, Akdital compte poursuivre sa stratégie de développement en 2023 et 2024 dans plusieurs villes qui ont été identifiées et dont le foncier a été pour la plupart sécurisé par le groupe et par ses autres partenaires immobiliers.

Ainsi, de nouveaux établissements verront le jour à l’horizon 2023, notamment à Kénitra, Khouribga et Tétouan. En 2024, il est prévu des établissements à Rabat, Marrakech et Benguerrir.

Deux types d’ordres de souscriptions sont prévus, les deux s’adressent à la fois aux personnes physiques et morales ainsi qu’aux investisseurs qualifiés :

– Le 1er type, auquel 2,33 millions d’actions sont réservées (58,3 % de l’offre) s’adresse aux gros investisseurs qui demanderont au moins 10.000 actions, soit 3 MDH. Ils seront servis au prorata de leur demande.

– Le 2ème type (1,66 million d’actions, 41,7 % de l’offre) ne prévoit aucun minimum de souscriptions et les investisseurs seront servis en deux temps : une 1ère allocation par itération à hauteur de 150 actions par souscripteur, et une 2ème allocation du reliquat au prorata de l’excédent.

Le Groupe Akdital compte aujourd’hui 21 établissements de santé, dont 15 hôpitaux et cliniques multidisciplinaires et 6 centres d’oncologie, soit 2.242 lits.

Vignette: propriétaires de voitures ayant plus de 10 ans, ceci vous concerne (DGI)






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page