Aéronautique: MHE fixe l’objectif pour 2020

Le taux d’intégration local de l’aéronautique au Maroc a dépassé l’objectif initial fixé à l’horizon 2020 (32%) pour atteindre plus de 38% actuellement, a souligné, mardi à Casablanca, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

“Pour le secteur aéronautique au Maroc, nous avons dépassé tous les objectifs du Plan d’accélération industrielle (PAI-2014) tel qu’il a été présenté devant le Roi Mohammed VI, avec des résultats extrêmement probants. Depuis le début du plan, nous avons 70% de plus d’emplois dans ce secteur (17.000 postes) et un taux d’intégration local (pourcentage de pièces d’un avion complet fait au Maroc) de 38%”, s’est félicité M. Elalamy à l’ouverture de la 5ème édition “des Aerospace Meetings Casablanca”, qui se tient les 29 et 30 octobre sous le thème “Le Maroc et le défi de l’Industrie 2.0”.

Cette performance permet de se fixer un nouvel objectif plus ambitieux, à savoir 42% d’ici 2020, a-t-il poursuivi, notant que la dynamique d’investissement enclenchée et la base de production qui s’élargit d’année en année font de ce secteur un fer de lance de l’industrie marocaine.

“Nous avons la chance dans ce secteur d’avoir les constructeurs les plus importants comme Airbus et Boeing, et nous attendons la mise en place bientôt d’un écosystème avec Bombardier”, a ajouté M. Elalamy, relevant que le Maroc est devenu le premier exportateur en Afrique de produits aéronautiques.

D’après lui, “l’industrie aéronautique s’engage dans de nouveaux programmes de développement en phase avec les nouveaux défis”. Il s’agit de se focaliser davantage sur les nouvelles technologies et l’ingénierie, d’étendre l’offre de formation et d’améliorer sa qualité aux côtés des acteurs de référence, de favoriser les métiers à forte valeur ajoutée et de poursuivre les grands projets structurants avec les leaders du secteur.

De son côté, le président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Karim Cheikh, a indiqué que cette édition, qui regroupe plus de 250 entreprises, dont 100 entreprises marocaines, avec 20 pays représentés, devra connaître plus de 600 réunions d’affaires deux jours durant.

Ces chiffres, a-t-il poursuivi, reflètent l’évolution du Royaume dans cette industrie, “en particulier en matière de notre système de production et de nos écosystèmes qui sont au nombre de sept”, mettant l’accent sur l’importance de développer la partie “ingénierie” et “recherche et technologie” à travers notamment la formation de la jeunesse marocaine.

Initiés par l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), en partenariat avec le GIMAS et Advanced Business Events (Abe), “les Aerospace Meetings Casablanca” sont marqués par la forte présence des industriels français et canadiens, laquelle atteste des divers atouts que le Maroc présente ainsi que son attractivité confirmée par l’intérêt de grands donneurs d’ordre international.

Cette convention d’affaires, qui rassemble les grands acteurs des industries aéronautiques et spatiales, constitue l’occasion de dresser un état des lieux de l’aéronautique et des grandes perceptives de croissance du secteur.

Elle offre également des opportunités de collaboration aux constructeurs, fournisseurs de 1er rang, sous-traitants, fournisseurs de services et les groupements professionnels du monde entier.

En outre, l’événement vise à assurer une assistance aux grands groupes et fournisseurs pour leur permettre de développer leur chaîne d’approvisionnement dans les pays émergents et fournit des opportunités de développement commercial aux fournisseurs marocains avec le soutien des Grands groupes et des entreprises étrangères.

Il attire les investissements étrangers au Maroc, grâce à des projets d’implantation et/ou de sous-traitance de la production.

La cérémonie d’ouverture de cet événement a été marquée par la signature de plusieurs conventions et partenariats portant notamment sur l’innovation et la recherche, ainsi que la mise en place d’un accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME) avec leurs donneurs d’ordre en vue d’augmenter l’excellence aéronautique et la performance industrielle.

En marge de cette 5ème édition des “Aerospace meetings Casablanca”, M. Elalamy a présidé l’inauguration de deux nouveaux sites industriels de EFO- groupe We are et de Tecaero Maroc- groupe Tacalemit Aerospace.

L’industrie aéronautique marocaine compte actuellement 140 entreprises, réalise un chiffre d’affaires (CA) de 17 milliards de dirhams, un taux d’intégration de 32% et une croissance de plus de 20% par an, soit 4 fois plus que la moyenne mondiale et 5 fois la croissance du PIB.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Etat d’urgence sanitaire/Casablanca: ce qui s’est passé dimanche à “Derb Kabir”

La brigade de la police judiciaire du District de sûreté d'Al Fida Mers Sultan à Casablanca a arrêté, dimanche soir, un individu impliqué dans une affaire d'échange de coups et blessures à l'aide d'une arme blanche et d'outrage à des fonctionnaires publics dans l'exercice de leurs fonctions.