Les adouls du Maroc attendent avec impatience le lancement des banques islamiques

L’Ordre national des adouls a appelé à accélérer l’élaboration des décrets d’application de la loi relative à la finance participative, réaffirmant son engagement à adhérer pleinement à la promotion de celle-ci.

Dans les recommandations d’une conférence, organisée samedi à Rabat sous le thème « Les actes adoulaires dans les banques participatives au Maroc: les finalités de la charia selon le rite malékite », les participants ont relevé que les actes adoulaires sont des garanties essentielles pour la sécurité des transactions de la finance participative, soulignant l’importance de ces actes dans la réalisation de la gouvernance financière et la qualité des services documentaires.

(Avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: le mariage reprend de plus belle après deux mois de stand-by

Avant le Covid-19, toute la saison estivale, à partir du mois de juin, était celle des mariages par excellence, au Maroc.