Accent importe le modèle classe numérique au Maroc (VIDEO)

A travers sa marque Accent, l’entreprise marocaine DBM a récemment présenté sa solution qui mise sur un environnement éducatif en adéquation avec son époque : l’époque du digital, en intégrant des salles numériques au sein des écoles marocaines privées et publics, pour permettre un apprentissage ludique grâce à des cours scolaires basés sur le système éducatif national. Primaire, collège, lycée, tous concernés par cette transformation.

« Accent a su changer et aller vers des relais de croissance comme la classe numérique. Depuis 5 ans on investit sur ce relais là parce que c’est un relais de croissance et au même temps c’est un métier d’avenir. » a déclaré Abdelkrim Mazouzi, le Directeur Général de DBM Maroc dans un entretien accordé à Le Site info.
Ayant équipé plusieurs écoles marocaines durant les cinq dernières années, DBM déclare que les professeurs qui désormais utilisent ce modèle pour enseigner, en sont totalement satisfaits, et ont constaté une très grande amélioration au niveau de l’interaction élève-enseignant, élément favorisant la réussite de l’élève.
Comme le confirme Naima Cizari, enseignante au cycle primaire à Les écoles Scientifiques de Temara : « Cette solution est bénéfique pour les professeurs ainsi que pour les élèves, parce qu’il y’a les élèves timides qui peuvent aujourd’hui travailler librement et en autonomie alors que pour les professeurs, c’est encore plus bénéfique, ils peuvent donner plus de temps aux élèves. »
Ce modèle Digital est fortement estimé par le ministère de l’éducation nationale, comme le confirme Ilham Laziz, directrice du programme de généralisations des TIC dans l’enseignement à LeSiteinfo en ajoutant : « Nous avons mené une expérience pilote sur l’usage des technologies et des tablettes avec DBM, pour avoir une idée du impact de l’apprentissage sur les élèves ainsi que sur les étudiants ».
Ce dispositif de classe 2.0 introduit de nouvelles compétences et permet aux élèves d’accroitre l’appréhension des outils numérique, la recherche internet, le traitement de texte et les logiciels. Il favorise également l’interaction de groupe et le travail collaboratif

C.H.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

De nouvelles rumeurs font réagir le département d’Amzazi

"Le système incitatif pour le secteur privé dans le monde rural ne peut en aucun se faire aux dépens de l'enseignement public"