Accélération du crédit bancaire en mars 2020, selon BAM

Le crédit bancaire s’est accru, en glissement annuel, de 5,3% en mars 2020 après 4,2% un mois auparavant, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution couvre également une augmentation des concours au secteur non financier de 6,4% en mars contre 4,9% en février, indique BAM dans une note sur ses indicateurs clés des statistiques monétaires de mars 2020.

Par secteur institutionnel, l’évolution du crédit bancaire reflète essentiellement l’accroissement de 9,6% après 5,8% des prêts aux sociétés non financières privées, précise BAM, ajoutant que les concours aux ménages ont progressé de 3,8% après 4,4% en février et ceux aux sociétés non financières publiques ont accusé une baisse de 3,6% après celle de 3,5%.

Par objet économique, la croissance du crédit bancaire recouvre une accélération de 6% à 8,2% de la progression des concours à l’équipement et de 5% à 8% des facilités de trésorerie, ainsi qu’une décélération de 3,4% à 3,2% de la croissance des prêts à l’immobilier et de 4,1% à 3,3% de celle des crédits à la consommation.

Par branche d’activité, les données disponibles à fréquence trimestrielle (T1-2020 par rapport à T4-2019) font ressortir une stabilisation à 5,3% du taux de progression annuel du crédit bancaire global.

Le rythme d’accroissement des concours alloués à la branche du « Commerce, réparations automobiles et d’articles domestiques » s’est accéléré de 5,1% à 15% et les prêts au secteur d’« Electricité, gaz et eau » ont enregistré une hausse de 5,8% après un repli de 3,5%.

En revanche, les crédits aux entreprises relevant des « Industries manufacturières » ont vu leur taux de progression décélérer à 1,3% après 1,5% et celui du secteur des « Transports et communication » à 2,4% après 12,1%. Quant aux prêts aux entreprises du secteur du « Bâtiment et travaux publics », ils ont baissé de 1,6% après une hausse de 1,5%.

En glissement mensuel, le crédit bancaire a progressé de 2,6%, relève BAM qui explique cette hausse par la progressions des facilités de trésorerie de 5,3%, des crédits à l’équipement de 3,4% et des prêts à l’immobilier de 0,3%. Pour ce qui est des crédits à la consommation, ils sont restés quasiment à leur niveau du mois précèdent, ajoute la même source.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page