VIDEO. Ces enfants ne sont pas les meilleurs en classe et pourtant…

“On m’a traité de mauvais élève parce que je n’étais pas bon en maths”. Cette phrase résume bien les problèmes que rencontrent certains enfants à l’école. Dans la vidéo ci-dessous, la marque Faber-Castell démontre, en moins d’une minute, pourquoi les enfants ont besoin de s’épanouir, au delà des bonnes notes qu’ils pourraient obtenir dans des matières importantes.

“Les performances à l’école sont bien évidemment très importantes, mais il est fondamental de laisser l’enfant donner libre cours à son imagination, à travers le jeu, la danse ou encore le dessin”, nous explique le psychologue Amine Reguab basé à Casablanca.

“Lorsqu’il tient un jouet, un crayon, un pinceau, c’est son corps qu’il met en mouvement”, argumente pour sa part Aurélie Rinaldi, enseignante au collège à Rabat. “La parole viendra plus tard. Ce temps du loisir, c’est celui du préapprentissage scolaire. Les incidences de cette période sur le développement et l’épanouissement de l’enfant peuvent être considérables. Un enfant qui a bien joué, dessiné, peint, chanté est un enfant qui s’épanouit, qui prend conscience de son corps et qui peut donner libre cours à sa créativité et à son développement personnel”, ajoute-t-elle.

“Les mots viendront accompagner les gestes, sans contrainte, juste pour le plaisir. S’il n’y a pas cette dimension du jeu, il ne montrera pas ou peu d’intérêt pour les acquisitions futures”, souligne Amine Regab.

Un enfant n’aime pas l’école ? Un enfant est paresseux ? Un enfant se fatigue ? “Il faut d’abord en rechercher les raisons”, répond le psychologue. Celles-ci peuvent résider dans “le manque de confiance, l’absence de motivation, la peur de ne pas parvenir à accomplir une tache, le refus, l’abandon”. Les causes de tout cela sont dans ce cas à “rechercher dans la petite enfance”.

Pour Mme Rinaldi, il ne faut donc surtout pas mettre l’enfant au pas dès le premier âge, lui faire apprendre, réciter, répéter. Ce temps, qui est celui de la maitrise des mots et des apprentissages commence avec l’entrée au cours préparatoire. “Les recherches ont clairement montré que les enfants qui réussissent bien dès la première année du primaire sont des enfants qui ont eu une première enfance heureuse, épanouie”.

Elle affirme que la réussite dépend de nombreux facteurs. “Tout d’abord il y a l’éveil, permettant une meilleure insertion future, comme l’ont montré maintes études et expériences de par le monde. Un développement harmonieux, une confiance dans ses réalisations, de bonnes relations avec l’entourage proche sont à même d’aider le futur adulte dans ses choix de scolarité, d’apprentissage et de profession. Il n’y a pas un seul modèle de réussite, ni un modèle de métier”. Après ces explications, la vidéo de Faber-Castell parle d’elle-même: si le mauvais élève est celui qui invente et pose des questions..qui essaie, échoue et continue d’échouer jusqu’à ce qu’il réussisse… alors oui, ce n’est pas le meilleur en classe, parce qu’au lieu de travailler avec la tête, il travaille avec son coeur. Regardez.

S.L.

Faber-Castell est une marque Allemande qui fabrique des produits de dessin et d’écriture. Elle propose plusieurs gammes qui s’adaptent à tous les niveaux et tous les âge des plus petits avec des matériaux et des formes adaptés, en passant par les adolescents, les adultes, les professionnels mais aussi les artistes amateurs et professionnels. La marque accompagne chacun tout au long de sa vie et à chaque moment de son parcours scolaire et professionnel pour tous les moments studieux ou créatifs.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une sortie tourne au drame près de Taroudant

Deux enfants ont trouvé la mort par noyade, samedi, dans l'oued Souss, au niveau de Aoulouz, relevant de la province de Taroudant.