Tout savoir sur l’expo panafricaine “Prête-moi Ton rêve” (VIDEO)

La Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA) a présenté, lundi à Casablanca, l’exposition panafricaine itinérante baptisée ‘’Prête-moi Ton rêve’’, qui sera inaugurée le 18 juin prochain à Casablanca avant de sillonner 5 pays africains pour revenir une nouvelle fois au Maroc (Marrakech).

Connecter une constellation d’artistes contemporains africains de renoms, issus du continent ou de la diaspora, entre eux, afin de faire briller leurs œuvres sur le continent, telle est l’idée fondatrice de cette exposition, soulignent les organisateurs de cet événement artistique, conçu pour être présenté dans plusieurs métropoles africaines.

Il s’agit d’une précieuse occasion pour présenter l’art moderne africain et amorcer, ainsi, une dynamique artistique inter-africaine, qui explore les expressions d’un continent produisant une culture moderne nourrie de son histoire et de son imaginaire, et se veut ouverte sur le monde, a souligné le Secrétaire général de la Fondation, Fahd Kettani, lors d’une conférence de presse, dédiée à cet manifestation.

Cette exposition ‘’de grande envergure’’ réunira une trentaine d’artistes africains de 15 nationalités qui incarnent la vitalité artistique et la diversité culturelle de l’Afrique, a-t-il ajouté.

L’objectif de l’exposition consiste à montrer aux publics africains, une sélection d’artistes éminents du continent, a-t-il fait observer, indiquant que ‘’Prête-moi Ton rêve’’ sera lancée à Casablanca avant de partir en tournée à travers cinq autres villes africaines en l’occurrence Dakar (Sénégal) Abidjan (Côte d’Ivoire), Lagos (Nigeria), Addis-Abeba (Ethiopie) et Cap Town (Afrique du Sud).

Elle invitera à chacune de ses haltes trois artistes locaux à rejoindre cette caravane artistique avant de revenir, à son terme, à Marrakech, enrichie par les œuvres des artistes qui auront rallié cette odyssée africaine, pour y être exposée en apothéose.

Pour leur part, les commissaires de l’exposition Brahim Alaoui et Abdoulaye Konaté (Côte d’Ivoire) ont noté que cette exposition regroupe des artistes africains en général plus connus à Paris, Londres ou à New York qu’à Casablanca, Lagos ou Addis Abeba.

Ils ont expliqué que l’exposition vise ainsi à élargir l’accès des publics et des collectionneurs en Afrique, à une partie des créateurs qui comptent dans l’histoire et l’actualité des arts visuels en Afrique et dans le monde.

Quatre temps forts rythment chacune des escales de « Prête-moi Ton Rêve ». L’exposition principale invite le grand public à découvrir des pièces inédites réalisées lors de résidences artistiques ainsi que d’autres œuvres prêtées par les artistes ou les galeries.

Dans chacune des 6 métropoles visitées, l’exposition choisit ensuite de rendre hommage à un artiste local, en reconnaissance de son œuvre. A Casablanca par exemple, c’est à l’artiste plasticien Farid Belkahia que « Prête-moi Ton Rêve » a choisit de célébrer.

Autre temps fort de l’exposition, la section « Carte blanche ». Une exposition consacrée à des artistes locaux, portée par un jeune commissaire résident. La Fondation ambitionne ainsi de participer à l’émergence d’une nouvelle génération de curateurs africains et au développement des différents métiers liés notamment à la création et l’organisation d’exposition, de ventes.

Des tables rondes dédiées à des thèmes spécifiques en rapport avec la création artistique contemporaine sont également organisés tout au long du parcours de l’exposition.

Créée en janvier 2019, la Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA) signe ainsi son premier grand événement continental.

Présidée par Son Altesse le Prince Moulay Ismaïl, la Fondation rassemble des entrepreneurs culturels, des artistes et des passionnés d’art contemporain sur tout le Continent. Entre autres objectifs, la Fondation souhaite participer à mobiliser les différentes composantes de l’écosystème culturel du continent afin de soutenir la dynamique artistique et encourager ainsi la collaboration culturelle panafricaine.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Officiel: Mouhcine Iajour quitte le Raja

C'était dans l'air mais c'est désormais officiel.