Tout savoir sur la 14e édition de Jazzablanca (VIDÉO)

Jazzablanca s’est imposé au fil des années comme l’événement musical phare de Casablanca. Depuis sa création en 2006, le festival a évolué pour devenir un lieu de rencontres qui attire un public venu de tous les horizons.

Confiant sa production exécutive à l’agence Seven PM, Jazzablanca est une véritable entreprise sociale qui a comme objectif principal de créer une mixité sociale unique au sein de ses scènes et espaces. Jazzablanca attire un public de 4 à 90 ans, issu de différents styles et milieux.

Le festival est aussi une formidable vitrine pour Casablanca, contribuant pleinement au rayonnement international de cette ville cosmopolite et ouverte sur le monde. Proposant une programmation en constante évolution, festive et éclectique, la réussite de Jazzablanca Festival est en effet le fruit d’un concept unique : un mix de scènes couvertes et en plein air, des espaces dédiés à la formation et à l’échange, des stands de restauration, des activités pour petits et grands, etc.

Accessible à toute la population, grâce notamment à sa scène gratuite, Jazzablanca offre aux Casablancais l’occasion de découvrir des artistes et des cultures du monde entier. Ainsi, 80% des festivaliers ont un accès gratuit au Festival à travers la Scène BMCI. Jazzablanca poursuit son engagement socioculturel en proposant un événement au succès grandissant.

En 2018, le record de fréquentation a de nouveau été battu, avec plus de 75 000 festivaliers, soulignant l’attachement croissant des Casablancais à ce rendez-vous annuel !

Le festival passe à l’heure d’été

D’une programmation printanière, le festival se tiendra désormais en début juillet. Soleil omniprésent, début des vacances… toutes les conditions sont réunies pour offrir une belle semaine de fête et de musique, avec encore plus de nouveautés : Cœur battant du festival, et grâce aux longues journées du mois de juillet, le Village Samsung à l’Hippodrome Casa-Anfa, renforce son dispositif et devient encore plus festif.

Cet espace symbolisera cette année encore plus l’esprit convivial d’un événement populaire. Le Village Samsung ouvrira ses portes en journée avec de nouveaux aménagements, différents espaces pour ateliers enfants, proposés par la Fondation TGCC, CODA & Eco Jeunes, 3 masterclasses, 2 conférences, des concerts à midi, des airs de jeux, une multitude de stands de restauration et ainsi qu’une belle sélection de créateurs dans les domaines de la mode et du design.

Rien de tel pour partager des moments d’émotion et de nombreux sourires durant ces belles journées d’été. Avec trois concerts par soir, la programmation de la scène du Village Samsung gagne aussi en longueur et en qualité, alternant grands noms du jazz et découvertes musicales exceptionnelles. De plus, pour la deuxième année consécutive, la Fondation BMCI réitère son initiative sociale en installant à l’Hippodrome Casa-Anfa un espace associatif, l’occasion pour les festivaliers d’être sensibilisés sur les causes soutenues dans le domaine de la Solidarité et surtout d’agir en contribuant financièrement ou autre à améliorer la situation des populations fragilisées.

Autre nouveauté pour cet été 2019 : Jazzablanca ajoute une nouvelle scène dédiée à la musique électronique. La nouvelle scène « Le Roof » est située à l’Hippodrome Casa-Anfa. Pensée comme un Rooftop, avec vue imprenable sur le golf et Casablanca, cette scène proposera chaque soir des DJs nationaux et internationaux. Quant aux concerts de la Scène BMCI, accessibles gratuitement sur la Place des Nations- Unies, ils se dérouleront sur 6 jours au lieu de 3. Confirmant ainsi la volonté de Jazzablanca Festival et de la Fondation BMCI à offrir plus d’animation dans la ville.

Les lieux du festival

Jazzablanca Festival se déroulera sur 6 jours, dans 2 lieux, où prennent place 5 scènes. À l’Hippodrome Casa-Anfa, La scène Anfa qui accueillera les têtes d’affiches internationales, Les scènes Village Samsung & Jazz Club qui présenteront des découvertes musicales exceptionnelles et artistes jazz reconnus. Le Roof qui est une nouvelle scène électronique animée par des DJs nationaux et internationaux à la place des Nations-Unies et la Scène BMCI accueille deux artistes par soir pendant 6 jours. (accès gratuit) Jazzablanca…

Bien plus que du jazz !

Depuis sa création, Jazzablanca a fait évoluer sa programmation. Si le jazz reste le fil conducteur historique du festival, une large place est faîte chaque année aux musiques actuelles et surtout aux découvertes.

Les festivaliers peuvent ainsi découvrir de nouveaux artistes aux côtés des têtes d’affiche internationales, qui se produisent souvent pour la première fois au Maroc, voire en Afrique. Fidèle à son esprit audacieux et exigeant, qui a fait sa renommée, Jazzablanca propose en 2019 une programmation alliant musiciens de renommée internationale, découvertes du monde et artistes marocains.

Parmi ces derniers, sont présents les 15 groupes de musiciens sélectionnés suite à l’appel à candidatures lancé au mois de mars. Ils se produiront en premières parties sur la scène du Village Samsung et sur la Scène BMCI.

Au total, ce sont ainsi 58 concerts, 40 groupes d’artistes, 200 musiciens de 14 nationalités qui viendront animer cette belle semaine casablancaise aux rythmes du jazz, de la soul, du funk, du groove, du rock et des musiques électroniques !

Le line up 2019

Sur la scène Anfa, le festival démarrera le mardi 2 juillet avec le légendaire groupe d’Indie pop écossais Franz Ferdinand, qui se produit pour la première fois en Afrique !

Le lendemain, c’est la merveilleuse Calypso Rose qui, du haut de ses 78 ans, vient enchanter l’Hippodrome Casa-Anfa avec ses sonorités calypso joyeuses, qui rappellent les plages des Antilles et les couleurs de Tobago.

Jeudi 4 juillet, Michael Kiwanuka, le nouveau phénomène folk soul britannique prendra possession de la scène Anfa. Vendredi 5 juillet, place à la Pop electro, avec les talentueux Metronomy, qui viendront faire danser tout Casablanca.

Samedi, c’est le parrain de la Funk et du Jazz, le grand Maceo Parker, qui enflammera la scène, comme aux plus belles heures de ses concerts avec James Brown. Enfin, la scène Anfa brillera le dimanche 7 juillet, sous les sons disco-funk d’Al McKay, leader de la formation mythique Earth, Wind and Fire, et qui fait revivre les plus grands tubes du célèbre groupe avec les meilleurs musiciens de Los Angeles !

La Scène BMCI

Grâce au soutien de la Fondation BMCI, sponsor officiel du Festival, Jazzablanca étale la programmation de la scène BMCI sur 6 jours au lieu de 3. La programmation y sera éclectique et fera profiter le public de musiques et de cultures du monde entier.

Mardi 2 juillet, le concert d’ouverture de la scène BMCI se fera sous les sonorités gnaoui de l’extraordinaire Mehdi Nassouli. Après s’être formé auprès des plus grands Maâlems Gnaoua, Nassouli est considéré comme la relève de la tradition gnaouie.

Mercredi 3 juillet, ce sont les huit membres d’Atlantic Soul Orchestra, tout droit venus de Londres, qui débarquent à Casablanca pour un show plein de bonnes énergies autour de la soul, du funk et du blues.

Le lendemain, la scène gratuite reçoit l’étonnant groupe français NoJazz, qui propose un mix hypnotique de swing et de musique électro. Vendredi, le beatmaker et producteur de hip hop et de funk français Guts sera de retour à Jazzablanca.

Après ses DJ sets en 2018 sur la scène du Village Samsung, Guts vient présenter son nouveau live : Guts & Les Akaras de Scoville, un véritable voyage musical entre le Brésil, les Caraïbes et l’Afrique.

Puis, samedi 6 juillet, place à l’immense Aziz Sahmaoui et à sa formation University of Gnawa, pour une magnifique soirée dédiée à la musique world fusion. Enfin, dimanche, les concerts de la scène BMCI festival seront clôturés avec l’impressionnante énergie de la formation Hypnotic Brass Ensemble, orchestre de cuivres de Chicago, considéré comme la meilleure mini fanfare du moment !

Chaque soir, les premières parties des concerts de la scène BMCI seront assurées par les talents locaux marocains et africains, lauréats de l’appel à candidature que lance le festival chaque année : Mardi 2 juillet avec la formation congolaise basée à Casa, Coton d’Afrique; The Sailors (Afrobeat Rumbatock) ; mercredi avec le groupe Rock-But (Maroc / Rock Fusion) ; jeudi avec Albert Cohen & The Hurricane (Blues Rock) ; vendredi avec l’auteur- compositeur bassiste et chanteur ivoirien Arnaud N’Gaza (Afro / Jazz) ; samedi avec Soul Mussango (Côte d’Ivoire / Jazz Groove) et dimanche avec la talentueuse formation Génération Taragalte (Maroc / Desert Blues).

Les scènes Village Samsung & Jazz Club

A l’Hippodrome Casa-Anfa, les scènes Village Samsung et Jazz Club recevront une grande partie des artistes qui se produisent sur la scène BMCI : Mehdi Nassouli, Atlantic Soul Orchestra, Hypnotic Brass Ensemble, NoJazz et Guts & Les Akaras de Scoville. Les scènes du Village Samsung et le Jazz Club feront la part belle au jazz et à la soul, avec le grand Paolo Fresu et sa formation Paolo Fresu Devil Quartet (Italie / Jazz), véritables magiciens des tissages musicaux, ainsi que la chanteuse américaine Judi Jackson (USA / Soul).

Le concert de Hugh Coltman (Royaume Uni), ancien leader du groupe blues-rock The Hoax, offrira une belle balade dans l’univers du jazz, blues, folk et pop.

Côté soul, c’est Don Bryant & The Bo-Keys (USA / Memphis Soul), l’une des principales plumes du légendaire label Hi Records de Memphis, qui donnera le ton, ou encore Adam Naas, jeune chanteur parisien à la voix fragile et chaude, révélé en 2016 par son tube Fading Away.

A ne pas manquer aussi : le duo jazzy composé de Maciej Obara et Dominik Wania, qui donnera un concert exceptionnel en partenariat avec l’Ambassade de Pologne au Maroc. Sur la scène du Village Samsung, les groupes lauréats se produiront chaque jour en début de soirée : Mardi avec la formation Les Frères Souissi (Moroccan Jazz), mercredi avec Coton d’Afrik & The Sailors (Congo / Afrobeat Rumbatock), jeudi avec le talentueux jeune guitariste Taha El Hmidi (Jazz Soul Funk), vendredi avec le duo Slvy & Raad (Maroc / Soul) et la formation afro Jazz Navaro & NCY Music (Congo, Maroc, France, Côte d’Ivoire, Kenya), samedi avec la chanteuse marocaine JY Blues, alias Yasmine Jahbli et dimanche avec la chanteuse, multi-instrumentiste, compositrice et chef de chœur marocaine Sarah Ariche (Pop Jazz).

Le Roof, la nouvelle scène de musique électro Chaque soir le Roof, à l’Hippodrome Casa-Anfa proposera des concerts en plein air à partir de 23H30 avec les DJ : Mr ID (Maroc), Bosaina (Egypte), Noritsu (Maroc), Khalil Ryahi (Pays-Bas), Terekke (USA) et Daox (Maroc) en clôture.

Le Off : un pôle d’animation et de formation Très apprécié en 2018, «Le Off » du festival sera de retour en 2019. Avec ce nouveau volet, Jazzablanca prend une nouvelle dimension et devient un véritable pôle d’animation et de formation tout au long de la semaine. Conçu pour transmettre des savoirs, rapprocher artistes et fans, ou encore éveiller petits et grands à la beauté de la musique, « Le Off » s’articule autour de nombreuses activités gratuites :

Des concerts en journée

Les concerts en journée auront lieu sur la scène Village Samsung, à 12H30, avec les formations lauréates de l’appel à candidature : Coton d’Afrik & The Sailors (Congo / Afrobeat Rumbatock) le mercredi 3 juillet, Taha El Hmidi (Maroc / Jazz Soul Funk) le jeudi 4 juillet, Jy Blues (Maroc / Blues) le vendredi 5 juillet et Isslman (Maroc / Jazz) le dimanche 7 juillet.

Des masterclasses 

Chaque édition, Jazzablanca offre l’opportunité aux musiciens amateurs ou confirmés de rencontrer et échanger avec des artistes de grand talent. Cette année, deux masterclasses auront lieu à l’Hippdrome Casa-Anfa : Une masterclass batterie, avec le batteur et musicien incontournable de renommée internationale Karim Ziad, le jeudi 4 juillet de 10H00 à 12H30, et une masterclass Fanfare avec le brass band Hypnotic Brass Ensemble le samedi 6 juillet de 10H00 à 12H30.

Une troisième formation sera proposée le samedi 6 juillet, en partenariat avec Heeds, application de management qui vise à coordonner tous les métiers concernés par l’organisation d’un évènement au sein d’une même interface. Le fondateur de Heeds présentera cette solution innovante imaginée par et pour des professionnels. Jazzablanca en est d’ailleurs utilisateur.

Sur inscription / Places limitées

Des conférences

En partenariat avec l’Institut Français de Casablanca, Jazzablanca Festival organisera à l’Hippodrome Casa-Anfa, le mercredi 3 et le jeudi 4 juillet (10H00 à 12H30), deux conférences sous le thème : Culture, vecteur de développement territorial. À l’heure de la régionalisation avancée, les politiques culturelles impactent le développement économique et social du territoire. Si cet aspect est présent dans le plan de développement de la région Casablanca-Settat, qu’en est-il concrètement ?

Pour aborder cette problématique cruciale, les conférences s’articulent autour d’échanges entre acteurs culturels, touristiques, politiques casablancais et d’interventions d’invités de référence.

Mercredi 3 juillet : État des lieux et échange sur la culture dans le plan de développement de la région Casablanca-Settat & étude du cas de la région Occitanie, région jumelée à Casa- Settat.

Jeudi 4 juillet : Focus sur la place des festivals dans le développement territorial avec des intervenants organisateurs de :  Tanjazz – Jazzablanca – L’Boulvard – Garorock [FR] – Dunes Electroniques – [TUN] – Festival Arabesques [FR].

L’objectif de ces deux rencontres est d’échanger et de s’inspirer afin d’imaginer ensemble un modèle culturel ambitieux adapté à notre territoire.

JazzaKids

Au cœur du village du festival et encadrés par des animateurs professionnels, les ateliers pour enfants (de 4 à 12 ans) sont organisés en partenariat avec la Fondation TGCC, CODA & Eco Jeunes. Ils s’articuleront autour de 3 thématiques : la musique, les arts plastiques et le recyclage.

Stimulants et ludiques, ils permettent aux enfants de s’initier à ces pratiques tout en s’amusant. Du mardi 2 au dimanche 7 juillet (sauf vendredi 5/07) – 10H00 à 12H30

L’espace associatif de la Fondation BMCI

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation BMCI installe son espace associatif à l’Hippodrome Casa-Anfa tout au long de Jazzablanca Festival. Cet espace dédié à des partenaires soutenus par la Fondation BMCI est l’occasion pour les festivaliers d’être sensibilisés sur les causes soutenues dans le domaine de la Solidarité et surtout d’agir en contribuant financièrement ou autre à améliorer la situation de ces populations fragilisées.

Dans ce sens, la Fondation BMCI encourage l’engagement social de ses collaborateurs à travers le programme « Coup de Pouce » devenu « Help2Help », programme qui soutient depuis 2009 des petites associations dans lesquelles des collaborateurs BMCI sont personnellement investis.

La Fondation BMCI est pluridisciplinaire et s’inscrit ainsi dans le prolongement de la politique de mécénat mise en place par la Fondation BNP Paribas, acteur majeur du mécénat d’entreprise depuis plus de 30 ans.

Suggestions d’articles

Une célèbre youtubeuse marocaine provoque la colère de la Toile

Asmae Beauty, une youtubeuse marocaine à plus d’un million de followers, a vu sa cote grimper davantage le weekend dernier après avoir publié trois vidéos où elle accuse sa belle-famille de l’avoir maltraitée.