Rabat: grand hommage à Abdelkébir Khatibi à l’Académie du Royaume du Maroc

Quels héritages l’homme et l’œuvre ont-ils laissés à la postérité ?

Abdelkébir Khatibi nous a quittés il y a 10 ans. Il fut l’une de nos  mémoires intellectuelles et culturelles les plus fécondes. Il a résidé toute sa vie dans son pays natal, le Maroc, auquel, écrivait-il, “il devait sa naissance, son nom, son identité initiale, son histoire, sauf le récit de sa liberté d’esprit”.

Toujours à l’affût de nouvelles quêtes, il était convaincu que ce sont les intellectuels qui rendent possible le passage de l’action en œuvre quelle que soit la nature de cette dernière. Seule l’œuvre permet d’entretenir la mémoire et tout artiste qui y contribue, devient un intellectuel engagé.

Il était l’homme d’un ensemble de disciplines et de divers genres littéraires à l’avant-garde des changements de mentalités et de perceptions.

Afin d’honorer la mémoire de cette personnalité, l’Académie du Royaume du Maroc organise les 20, 21 et 22 mars 2019 un colloque international sous le thème: “Abdelkébir Khatibi, quels héritages ?”.

Écrivains, chercheurs, artistes, universitaires, doctorants d’ici et d’ailleurs, sont conviés à un débat fécond, critique et ouvert porteur des héritages possibles de l’œuvre de Abdelkébir Khatibi alimentée par d’autre œuvres qui lui sont proches.  À la faveur d’approches pluridisciplinaires et de connexions entre créateurs, les organisateurs souhaitent que cette exploration recouvre les divers champs intellectuels parcourus par l’écrivain

Participeront à cet hommage plusieurs intellectuels de renom au niveau national et international : Assia Belhabib, Mustapha Bencheikh, Abdeslam Benabdelali, Jalil Bennani, Fethi Benslama, Raja Benslama, Ahmed Boukous, Mohamed Cheikh, Francis Claudon, René de Ceccaty Nabil El Jabbar, Rita El Khayat, Martine Mathieu-Job Lucy McNeece, Nao Sawada.

La conférence inaugurale sera donnée par Adonis le grand poète arabe.

Suggestions d’articles

Voici pourquoi Amzazi a annulé une réunion avec les syndicats

Il a annoncé avoir suspendu la réunion prévue ce mardi 23 avril avec les syndicats de l'enseignement .