Mohammed VI l’Africain: nouveau livre de Maradji (VIDEO)

“Mohammed VI l’Africain” est le nouvel ouvrage du photographe Mohamed Maradji. Edité par “La croisée des chemins” et composé de trois chapitres, reprenant, pour chacun, les activités de feu Mohammed V, de feu Hassan II et du roi Mohammed VI, le livre se veut un témoignage de l’attachement des Souverains marocains à l’Afrique et de leur action en faveur du développement économique du continent.

Connu sous le nom du “Photographe des trois Rois”, Maradji affirme que chacun des Souverains a réussi son époque, en faisant que “la continuité de la dynastie se poursuive naturellement pour l’édification du Maroc moderne”.

“Chacune des vies royales porte sa part de grandeur”, écrit le photographe en avant-propos de l’ouvrage, indiquant qu’“avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI, j’ai parcouru des milliers de kilomètres”.

Pour l’artiste qui nous fait vivre, et très souvent revivre, des événements et des moments historiques de l’histoire africaine du Royaume, les splendides images de cet ouvrage “sont un témoignage sans équivoque que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré une nouvelle ère”.

“Son cortège a sillonné les quatre coins de la planète, dans le but de renforcer les liens de coopération, le but de construire, de superviser des chantiers, lancer des travaux qui surprennent par leur gigantisme”, raconte M. Maradji en avant-propos de l’ouvrage.

“SM le Roi défriche les brousses, fertilise les déserts, lève les minarets, éclaire les campagnes, soutient les créateurs et les artistes, lutte contre la pauvreté et crée des richesses”, écrit, en préface, l’écrivain et poète sénégalais Amadou Lamine Sall.

Pour lui, “Mohamed Maradji est un talentueux et infatigable photographe, qui a réalisé une oeuvre immortelle dédiée à son Roi”. Les centaines d’images rassemblées dans cet ouvrage montrent furtivement les visites inlassables de SM le Roi aux quatre horizons de l’Afrique. Des images qui finissent par convaincre le public de l’amour de SM le Roi Mohammed VI pour Son continent.

Elles démontrent le choix par le Souverain d’une action déterminée en vue de faire émerger le développement économique et de diversifier les relations de coopération sud-sud, à l’image des photos de la visite de travail et d’amitié effectuée par le Souverain en Côte d’Ivoire, ou encore celles des accords et conventions signés avec le Nigeria lors de la visite royale, en décembre 2016, dans ce pays.

A la page 235, Maradji propose une autre image où le Souverain réunissait les chefs d’Etat et de gouvernement de la commission climat et du Fonds bleu du bassin du Congo, dans une énième action royale pour le climat et pour l’Afrique.

Le 30 janvier 2017 restera sans nul doute une date phare dans l’histoire africaine du Royaume, avec le discours adressé par SM le Roi aux nations africaines, à Addis Abeba, à l’occasion du retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle africaine.

Il s’agit de l’un des événements les plus marquants pour M. Maradji, qui n’a pas manqué d’immortaliser dans son ouvrage ce moment fort par de belles photos du Souverain, tout en reprenant, sur six pages, le discours royal, avec une exergue pertinemment choisie : “L’Afrique est Mon Continent et Ma maison. Je rentre enfin chez Moi”.

Ainsi, les clichés et les regards pertinents de Mohamed Maradji montrent l’instant présent et propulsent le public vers l’avenir des jeunesses marocaine et africaine.

Né en 1939, Maradji, auteur de plusieurs publications, a reçu de nombreux prix et récompenses durant son parcours professionnel, comme il a été décoré par plusieurs dirigeants étrangers.

Il avait commencé sa carrière comme photographe de rue avant de devenir “un reporter des activités royales” et “un des témoins privilégiés d’une longue époque”. “Je ne pouvais ni le soupçonner, ni en rêver”.

S.L. (avec MAP)

Découvrez les nouvelles offres Addoha Ramadan 2019

Suggestions d’articles

Rabat: perquisition pour vente illégale d’alcool

La police de Rabat a arrêté, samedi soir, une ressortissante étrangère originaire d'un pays d'Afrique subsaharienne, résidant illégalement au Maroc.