Michel Ocelot parle du FICAM, du Maroc et des Césars (VIDEO)

Dans une interview accordée à Le Site Info, le réalisateur de “Dilili à Paris”, Michel Ocelot, revient sur sa participation au Festival International du Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM), son amour pour le Maroc ainsi que sur le César du meilleur long-métrage d’animation qu’il a reçu en 2019.

Le réalisateur français a tout d’abord exprimé son amour pour le Royaume ainsi que sa fierté d’être présent lors de cette 18e édition du FICAM. Il a également témoigné de l’évolution positive qu’a connue le Festival, qui a réussi à se positionner sur l’échiquier mondial.

Par ailleurs, Ocelot a parlé de son nouveau projet inspiré d’un conte marocain. L’histoire de ce film commence au Maroc et finit à Istanbul.

Enfin, Michel Ocelot a exprimé sa satisfaction après avoir remporté le César du meilleur long-métrage d’animation, précisant tout de même qu’il était beaucoup plus fier lorsqu’il avait reçu son premier prix.

A.K.A.

Suggestions d’articles

Voici pourquoi Amzazi a annulé une réunion avec les syndicats

Il a annoncé avoir suspendu la réunion prévue ce mardi 23 avril avec les syndicats de l'enseignement .