Michel Ocelot parle du FICAM, du Maroc et des Césars (VIDEO)

Dans une interview accordée à Le Site Info, le réalisateur de “Dilili à Paris”, Michel Ocelot, revient sur sa participation au Festival International du Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM), son amour pour le Maroc ainsi que sur le César du meilleur long-métrage d’animation qu’il a reçu en 2019.

Le réalisateur français a tout d’abord exprimé son amour pour le Royaume ainsi que sa fierté d’être présent lors de cette 18e édition du FICAM. Il a également témoigné de l’évolution positive qu’a connue le Festival, qui a réussi à se positionner sur l’échiquier mondial.

Par ailleurs, Ocelot a parlé de son nouveau projet inspiré d’un conte marocain. L’histoire de ce film commence au Maroc et finit à Istanbul.

Enfin, Michel Ocelot a exprimé sa satisfaction après avoir remporté le César du meilleur long-métrage d’animation, précisant tout de même qu’il était beaucoup plus fier lorsqu’il avait reçu son premier prix.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le général Hosni Benslimane refait parler de lui

Le général de corps d'armée, Hosni Benslimane, ex-commandant de la Gendarmerie royale, l'un des généraux les plus hauts gradés du Maroc, refait surface après une longue éclipse.