L’expo panafricaine ”Prête-moi Ton rêve” jette l’ancre à Dakar

L’exposition panafricaine itinérante baptisée “Prête-moi Ton rêve”, un projet artistique d’envergure porté par la Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA), a fait escale vendredi au Musée des Civilisations Noires (MCN) de Dakar, après la première étape de Casablanca lancée en juin dernier.

Née dans la capitale économique du Royaume, « Prête-moi ton rêve » est le fruit des efforts consentis par la FDCCA, avec la participation d’une trentaine de maîtres africains.

L’escale de Dakar (6 décembre- 28 février 2020), qui est le premier sur un itinéraire à travers les grandes métropoles africaines, coïncide avec le premier anniversaire du Musée des civilisations noires.

Cette exposition itinérante vise à montrer aux publics africains une sélection d’artistes éminents du continent. Elle fera une tournée à travers quatre autres villes africaines en l’occurrence Abidjan (Côte d’Ivoire), Lagos (Nigeria), Addis-Abeba (Ethiopie) et Cap Town (Afrique du Sud), puis Marrakech en 2020.

Pour le Commissaire de l’exposition, Yacouba Konaté, « Prête-moi ton rêve consiste à aider à donner l’évidence des trajectoires artistiques singulières qui mettent l’Afrique sur la carte du monde contemporain ».

« Née d’une simple discussion entre artistes, le projet a mûri et présente aujourd’hui cette unité africaine à laquelle nous aspirons », a-t-il dit lors d’une conférence de presse organisée à cette occasion.

Les artistes sont des passeurs de rêves qui peuvent enchanter le monde, a-t-il dit, relevant qu’à chaque escale, « nous essayons d’enrichir davantage le projet».

A l’occasion de la célébration du premier anniversaire du MCN, trois rencontres scientifiques vont accompagner l’événement.

Les thèmes retenus concerneront « contemporanéité africaines », « continuités culturelles et déberlinisation » et « Religions et sociétés ».

Le musée des civilisations noires sera ainsi la première étape d’une itinérance qui contribuera à promouvoir davantage la production contemporaine africaine. « Prête-moi ton rêve » sera en dialogue avec les grandes œuvres de la Biennale de Dakar qui a servi de révélateur à plusieurs artistes qui ont participé à l’exposition Prête-moi ton rêve de Casablanca, soulignent les organisateurs.

« Nous sommes heureux de présenter l’exposition panafricaine itinérante Prête-moi ton rêve, inauguré en juin dernier à Casablanca, et qui a été couronnée d’un grand succès », a déclaré à la MAP, le secrétaire général de la FDCCA, M. Fihr Kettani.

Pour cette étape sénégalaise, « le dispositif est toujours le même, à savoir l’exposition principale enrichie par quelques nouveaux artistes, outre une exposition hommage et une autre dédiée aux artistes sénégalais émergents et à fort potentiel », a-t-il ajouté.

« Notre fondation vise, entre autres, à favoriser l’émergence de nouveaux artistes et curateurs africains, dynamiser le marché de l’art intra-africain et rapprocher les valeurs sûres de l’art contemporain africain vers les publics africains », a-t-il noté, soulignant que cette étape sénégalaise « sert très fortement les visées de notre fondation et de notre projet ».

Au terme de cette conférence de presse, le vernissage de l’exposition Prête-moi ton rêve a eu lieu au MCN, en présence de personnalités du monde de l’art et de la culture.

L’exposition principale réunit des oeuvres majeures d’une trentaine d’artistes africains reconnus à l’international comme El Anatsui (Ghana), Mahi Bine Bine (Maroc), William Kentridge (Afrique du Sud), Chéri Samba (République démocratique du Congo), Barthélémy Toguo (Cameroun), Ouattara Watts (Côte d’Ivoire) ou Abdoulaye Konaté (Mali).

Quatre temps forts rythment chacune des escales de « Prête-moi Ton Rêve ». L’exposition principale invite le grand public à découvrir des pièces inédites réalisées lors de résidences artistiques ainsi que d’autres œuvres prêtées par les artistes ou les galeries.

Dans chacune des 6 métropoles visitées, l’exposition choisit ensuite de rendre hommage à un artiste local, en reconnaissance de son œuvre.

Créée en janvier 2019, la Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA) rassemble des entrepreneurs culturels, des artistes et des passionnés d’art contemporain sur tout le Continent.

Entre autres objectifs, la Fondation souhaite participer à mobiliser les différentes composantes de l’écosystème culturel du continent afin de soutenir la dynamique artistique et encourager ainsi la collaboration culturelle panafricaine.

DM

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tout savoir sur l’expo panafricaine “Prête-moi Ton rêve” (VIDEO)

La Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine (FDCCA) a présenté, lundi à Casablanca, l’exposition panafricaine itinérante baptisée "Prête-moi Ton rêve".