Le programme complet du festival Mawazine 2016

©DR
Le festival Mawazine-Rythmes du Monde souffle ce vendredi sa 15ème bougie.
Événement d’envergure internationale, le Festival Mawazine invite au partage et à la convivialité entre les cultures en réunissant des artistes venus des 4 coins du monde, dont de stars mondiales et grands noms de la musique arabe, mais aussi figures du répertoire marocain et jeunes talents de la scène nationale.

Pendant neuf jours, les festivaliers seront gratifiés de rencontres musicales au sommet.

Rabat et Salé seront ainsi le théâtre de rencontres entre le public et une kyrielle d’artistes de renom.

La scène de l’OLM-Souissi sur laquelle se produisent les plus grands interprètes de la planète, tous styles confondus, mettra en vedette cette année les stars Chris Brown et Christina Aguilera qui assureront respectivement les concerts d’ouverture et de clôture, outre Iggy Azalea, Wycleaf Jean, Maitre Gims, Kendji Girac, le DJ Hardwell, Shaggy, et Pitbull qui réservent au public des moments inoubliables.

Concernant la scène Nahda, qui illustre la passion de Mawazine pour la musique arabe, elle réunira des chanteurs arabes reconnus, à savoir Diana Haddad, Melhem Barakat, Myriam Fares, Saad Lamjarred, Waleed Al Shami, Hatim Al Iraqi, Yara , Asi El Hellani, Sherine et Saber Rebaï.

Ahouzar, Hoba Hoba Spirit, Douzi, Stati et Najat Aâtabou seront présents sur la scène de Salé.

Les différentes facettes du patrimoine musical marocain, qu’il soit d’inspiration classique, chaâbie, amazighe, hip-hop, Aïta, ou encore gnaouie et rai seront représentés sur la scène de Salé avec des artistes tels que Ahouzar, Hoba Hoba Spirit, Douzi, Stati et Najat Aâtabou, en dignes ambassadeurs de la scène musicale marocaine.

Pour ce qui est de la scène Bouregreg, elle donnera rendez-vous aux amateurs de musique africaine pour vibrer aux rythmes des plus belles sonorités du continent noir. Au programme ; la talentueuse guitariste malienne Rokia Traoré, le bassiste virtuose, Marcus Miller, la formation multiculturelle de l’Orchestre National de Barbès, la création artistique Omar Sosa & Friends en hommage à feu le mâalem Mahmoud Guinea, le guitariste-chanteur touareg nigérien Bombino, le duo éclectique espagnol Fuel Fandango, le spectacle “Afrobeat experience” avec le roi du blufunk Keziah Jones accompagné de Dele Sosimi Afrobeat Orchestra pour un hommage à Fela Kuti, une création guidée par le guitariste vétéran Ernest Ranglin et pour finir en panache et le batteur percussionniste maroco-sénégalais Mokhtar Samba.

De son côté, le Théâtre National Mohammed V, qui offre aux mélomanes un cadre convivial et chaleureux, réserve aux festivaliers des moments d’intense émotion avec des concerts donnés par des artistes de renom.

Il s’agit de Kadim Al Sahir qui se produira en ouverture, Alma de Tango, Trio Joubrane, Natacha Atlas, Qawwali Flamenco, Imany, Paco Renteria, l’Orchestre El Gusto et Safwane Bahlawane qui clôturera la programmation avec un hommage à Mohamed Abdelwahab.

Pour ce qui est de la scène du Chellah, elle proposera une programmation qui fera la part belle aux chants mystiques du monde, lors de la 15ème édition du festival Mawazine Rythmes du Monde.

Des chants mystiques perses à la transe égyptienne, en passant par les chants populaires algériens, les mélodies yiddish d’Europe de l’Est, les tarentelles gitanes d’Europe du Sud, les incantations chamaniques mongoles et les sutras bouddhistes japonais, l’expérience mystique sera au cœur d’une programmation qui mêlera amour de la contemplation et célébration de la béatitude.

En plus des concerts, le festival Mawazine accorde une place de choix aux spectacles de rue qui seront animés cette année par les troupes marocaines “Overboys Original”, “Ostina Tono”, “Tketkat Marrakech” et “Batuklown”.

Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ces dernières éditions, Mawazine est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

(avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La princesse Lalla Khadija était ce vendredi à Rabat

La princesse Lalla Khadija a présidé, vendredi, la cérémonie d’inauguration du vivarium du Jardin zoologique national de Rabat.