La guerre entre les rappeurs marocains ne fait que commencer

Parmi ses nombreuses définitions, le rap veut aussi dire : « parler ouvertement » ou encore « blâmer ». Nos rappeurs marocains ont trouvé leur compte dans ce sens et se sont lancés dans des joutes verbales à travers leurs derniers clips.

La scène musicale marocaine prend des allures d’arène de combat et abrite depuis quelques semaines les rapports de force rythmiques entre Don Bigg et la nouvelle génération de rappeurs.

Le premier assaut a été lancé par Don Bigg avec son titre « 170 Kg » où il rabaisse dans des paroles très explicites, ces rappeurs “au rang de débutants” à qui il propose de réapprendre la vie.

« 170 Kg » d’attaques à peine voilées à laquelle la réponse de Dizzy Dros ne s’est pas faite attendre. L’artiste a en effet répliqué et signé un nouveau titre critique à l’encontre de Don Bigg, intitulé : “Al Moutanabbi”.

Dizzy Dros y traite son rival de rappeur « has been* » (*démodé) déjà dépassé par la nouvelle génération. Le titre est illustré sur YouTube par une bande dessinée représentant Bigg dans des postures plutôt humiliantes.

Le titre « Al Moutanabbi » diffusé depuis dimanche soir sur YouTube, a enregistré des vues records permettant à son auteur de se hisser au top 1 des tendances sur la plateforme au Maroc.

Ces échanges d’insultes et de provocation par titres interposés ne semblent pas être finis puisque le rappeur Don Bigg a rapidement répondu à son adversaire l’accusant d’avoir volé la musique de « Al Moutanabbi » au rappeur américain Rick Ross en l’invitant à faire preuve de créativité plutôt que de copier l’existant.

De toutes époques et dans le monde, les rappeurs ont toujours eu des différents et des inimitiés qui contribuaient aussi à faire vendre leurs titres et forger leur légende, parfois ces rapports ennemis dépassaient la scène artistique jusqu’à dégénérer : Tupas et Notorious B.I.G en ont fait les frais. L’histoire de leurs meurtres, à ce jour non élucidé, a même fait l’objet d’une série aux USA : « Unsolved ».

F-Z.H

Articles similaires

Suggestions d’articles

Diam’s: comment je me suis convertie à l’Islam (VIDEO)

C'est une sortie médiatique pour le moins inattendue. Diam's, l'ancienne rappeuse française, qui avait presque disparu depuis 2012, a enfin brisé le silence.