La Fondation Attijariwafa bank lance le Prix du Livre de l’Année (VIDEO)

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, en partenariat avec l’Union Professionnelle des Editeurs du Maroc (UPEM), lundi 12 Février 2018, au sein de l’espace d’art Actua à Casablanca, la cérémonie de lancement de la Rentrée littéraire 2018 qui en est à sa troisième édition.

Cet évènement culturel s’est tenu en marge de la 24ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL), en présence de Mohamed Al Aaraj, Ministre de la Culture et de la Communication et de nombreux intellectuels, écrivains et éditeurs, et a permis à l’assistance de découvrir les dernières nouveautés et de s’imprégner des grandes tendances littéraires de l’année 2017.
Dans un mot de bienvenue, Mohamed El Kettani, Président-Directeur Général du groupe Attijariwafa bank a déclaré: “Une cérémonie telle que la nôtre ce soir permet de rappeler combien il est important pour notre pays, de soutenir la production intellectuelle sous toutes ses formes, et d’encourager la lecture comme moyen de transmission du savoir, en particulier auprès de notre jeunesse”.

Le Président a, par ailleurs, annoncé le lancement officiel du Prix du Livre de l’Année de la Fondation Attijariwafa bank, premier prix littéraire accordé par une institution privée au Maroc. Il sera décerné tous les mois de Février, à compter de Février 2019, à trois auteurs de livres publiés en arabe, amazigh et en français.
Cette initiative citoyenne a été vivement saluée par Mohamed Al Aaraj, Ministre de la Culture et de la Communication et par Abdelkader Retnani, Président de l’UPEM. Cet événement culturel, qui en est à sa troisième édition, se veut un rendez-vous important pour les auteurs, les éditeurs et la presse nationale. En effet, la Rentrée littéraire marque depuis 3 ans, la rencontre des écrivains avec leurs lecteurs, et notre objectif est de permettre au livre d’exister malgré les difficultés que connaît le secteur.

Cette année, 250 nouveautés livresques sont mises à disposition au sein du Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca et dans toutes les régions du Royaume, à travers les commissions du CNDH et des Instituts Français. Nous remercions la Fondation Attijariwafa bank en la personne de son Président, Mohamed El Kettani, pour son soutien à cette manifestation en particulier et à la Culture en général, à travers cette belle initiative de lancement du Prix du Livre de l’Année ».
La Fondation Attijariwafa bank a ensuite ouvert le débat, dans le cadre de son cycle de conférences « Echanger pour mieux comprendre », autour du « Rôle de l’Ecriture dans les mutations sociales ». Une discussion passionnante, animée par Driss Jaydane, Ecrivain et Chroniqueur, a réuni Rahma Bourquia, Sociologue et Anthropologue, Abdesselem Cheddadi, Historien et Mohamed Tozy, Politologue.

A l’issue de cet échange, l’assistance a engagé un débat enrichissant avec les conférenciers. A travers la célébration de la Rentrée littéraire 2018 et le lancement du Prix du Livre de l’Année, la Fondation Attijariwafa bank consolide son soutien à la production intellectuelle et à la promotion de la lecture auprès du grand public. Elle affirme, une fois de plus, son engagement en faveur d’un débat constructif et de l’accès à la culture sous toutes ses formes.

Kendji Girac enflamme la scène de Plage des Nations Golf City (VIDEO)

Suggestions d’articles

Attijariwafa bank soutient les étudiants des classes prépa

La fondation Attijariwafa bank soutient les étudiants des classes préparatoires scientifiques