FICAM: les temps forts de la 17ème édition (VIDEO)

Après 6 jours de projections exclusives de films d’animation, de débats, d’ateliers de formation et de rencontres, la 17ème édition du Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès s’est achevée dans une atmosphère joyeuse et conviviale, dans la soirée du mercredi 21 mars.

Parmi les temps forts de cette édition, l’on retiendra l’hommage rendu à la femme dans le cinéma d’animation, notamment à travers la présence de la grande réalisatrice américaine Brenda Chapman ; et « Les leçons de cinéma » présentés par les deux invités exceptionnels du FICAM 2018 : les réalisateurs Sunao Katabuchi (Japon) et Carlos Saldanha (Brésil/USA).

Les discours prononcés lors de la cérémonie de clôture par MM. Mardochée Devico, Président de la Fondation Aïcha, et Alain Millot, Directeur de l’Institut français de Meknès, ont mis l’accent sur le caractère exceptionnel de cette édition 2018. Une édition marquée par la qualité incontestée de la programmation, des exclusivités et des avant-premières, par la présence de grands professionnels du cinéma d’animation de renommée mondiale et par l’affluence d’un public passionné tous âges confondus.

Plus de 6000 spectateurs se sont déplacés pour assister aux nombreuses projections inédites, telle que « Parvana, une enfance en Afghanistan », projeté en avant-première au Maroc. Ce sont aussi plus de 8 000 écoliers qui ont bénéficié de projections scolaires. Par ailleurs, le nombre des spectateurs qui ont assisté aux projections dans les différents Instituts français, dans le cadre du programme FICAM Maroc, ils sont estimés à plus de 12.000 personnes.
Au total, la fréquentation estimée de cet événement culturel, toutes manifestations confondues, totalisera plus de 30 000 visiteurs.

Côté palmarès, le jury du Courts-Compet’ a décerné le Grand Prix du Jury pour le meilleur court-métrage à Nadia Mangolini, pour son court métrage « Torre ». A rappeler que ce jury, exclusivement féminin, était présidé par la réalisatrice française Céline Sciamma et composé de l’artiste et dessinatrice marocaine Zineb Benjelloun et de la réalisatrice franco-hollandaise Monique Renault.

Quant au prix « Mention spéciale du jury », il a été décerné à Elodie Dermange pour son court-métrage “Intimity”. Le Prix du Public est revenu en ex aequo à “(Fool Time) Job” de Gilles Cuvelier et “Ayam” de Sofia El Khyari.
Les courts -métrages “Tapettes” d’Alexis Vandersmissen et “La Mort, Père et fils” de Denis Walgenwitz et Winshluss ont respectivement reçu le Meilleu film étudiant et le Prix du Jury Junior.

Par ailleurs, le Jury Junior du Longs-Compet’ a décerné le prix du Meilleur long-métrage au chef d’œuvre de Sunao Katabuchi, “Dans un recoin de ce monde”. Quant au prix du Public, il est revenu au réalisateur Olivier Cossu pour son film “Un homme est mort”.

Le FICAM jouera encore une fois les prolongations en permettant à plus de 1.500 spectateurs de profiter de projections supplémentaires programmées pour le prochain week-end.

Suggestions d’articles

Maroc: encore une hausse des prix des médicaments

Les lobbies des laboratoires pharmaceutiques ont eu gain de cause au détriment des citoyens