Le festival Tanjazz est de retour à Tanger

Le célèbre festival de jazz TANJAzz prendra ses quartiers à Tanger, du 20 au 23 septembre sous le thème “Le jazz dans tous ses états”. 24 artistes y participent.

Du jeudi 20 au dimanche 23 septembre, la capitale du Détroit se laissera emporter dans les danses syncopées du jazz. Après le vent de fraîcheur ayant bercé la dix-huitième édition de TANJAzz grâce aux “nouvelles voix du Jazz”, le festival revigoré  se sent l’envie d’examiner le jazz cette année “dans tous ses états”.

TANJAzz 2018 accueillera dans un bel éclectisme quelque 22 formations, pour une centaine des pratiquants, programmés en environs 45 concerts, sets et autres performances, gratuites à travers les boulevards et sur scène BMCI Ville, ou payants au sein des  espaces de l’enceinte du palais des institutions Italiennes.

Des hommages aux légendes du jazz seront rendus par des formations contemporaines telles que le groupe new-yorkais Circular Time et le compositeur canadien Ori Dagan, ainsi que des interprétations audacieuses du répertoire néo-orléanais avec Matthieu Boré.

United Colors of éditerranée, Nonino et Toni Vaquer Sextet, Jaume  LIombart et Santi de la Rubia feront bouger le jazz dans un état d’agitation. Le festival sera sous le signe de l’Italie avec le groupe Metafisica Ensemble et fera un tour au Maroc avec le groupe Slatucada, il franchira également l’océan avec le duo Annick Tanngorra et Mario Canonge.

Classique, Swing, Oriental, Blues, Hard Bop, Klezmer, hommage aux icônes ou créations récentes et, pour la première fois Electro Jazz! La programmation de cette édition s’illustre par son éclectisme et sa passion de révéler toute la diversité du jazz d’hier et d’aujourd’hui.

I.M.

 

Suggestions d’articles

Tanger: arrestation d’une femme pour trafic de drogue

Le service préfectoral de la police judiciaire à Tanger a arrêté une femme présumée impliquée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.