Casablanca: coup d’envoi d’un nouveau festival

Le coup d’envoi de la 1ère édition du festival international de musique andalouse de Casablanca, qui vise à développer et perpétuer cette musique en tant qu’art ancestral et patrimoine immatériel national, a été donné jeudi soir.

Initié sous le thème “La musique, langage du savoir” la première soirée de ce festival, organisé par le conseil Préfectoral de la Ville en coopération avec l’Association Nouba Al Andaloussia, a été animée par la troupe tunisienne “Almaloufajia” de musique andalouse de Monastir, dirigée par Mahmoud Frij. La deuxième partie de la soirée a été animée par l’orchestre andalou de Abdelkrim Raïss sous la direction de Mohamed Brioul.

S’exprimant à cette occasion, le président de l’association, Ibrahim Cherif El Ouazani a indiqué que la programmation de ce festival a pour objectif de faire connaitre ce patrimoine au grand public et l’échange avec des orchestres du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et d’Espagne.

Pour l’artiste tunisien Mahmoud Frih, ce genre d’événement contribue à la consolidation des relations entre les cultures.

La chanteuse Majda Yahyaoui a, pour sa part, souligné que la programmation riche de ce festival permettra de jeter la lumière sur la richesse du patrimoine marocain.

Le président du conseil de la préfecture de Casablanca, Mohamed Najib Amour a estimé que le Conseil Préfectoral de la Ville organise cet événement dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement de la Préfecture de Casablanca, pour la période 2016-2021,

La programmation de cette première édition sera riche et variée et connaitra la participation de plus de 150 artistes des plus talentueux sur la scène nationale et internationale. De célèbres orchestres du Maroc, d’Algérie, de Tunisie et d’Espagne prendront part à cette manifestation, notamment l’orchestre de Nouba Al Andaloussia, accompagné par une chorale dirigée par Ibrahim Cherif Ouazzani, avec la participation de Marouane Hajji, Zainab AFAILAL et Omar Jaidi, l’orchestre algérien “Dar El Gharnatia” sous la houlette de Mohamed Charif Saoud et la participation de l’artiste Manal Gharbi et l’orchestre maghrébin (Maroc, Algérie, Tunisie) en présence des artistes Manal Gharbi, Abir Eabed, Mahmoud Frih, Mohamed Charif Saoud, Ibrahim Cherif Ouazzani, et la troupe espagnole de Flamenco.

Le conseil Préfectoral de la ville de Casablanca a pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes visant à réduire la pauvreté et la précarité et à identifier les besoins dans les domaines du développement social. C’est ainsi qu’en octobre 2017, le Conseil a dévoilé son programme de développement de la Préfecture pour la période 2016-2021, avec 29 priorités et 75 projets visant à répondre aux besoins et aspirations des casablancais dans les domaines de la santé, de la précarité, de l’habitat, de l’enseignement, de la culture et du sport.

Suggestions d’articles

Un policier a été poignardé à Casablanca (DGSN)

Un brigadier chef de la brigade de motards relevant du district de police d’Al Fida Mers Sultan à Casablanca a été contraint, samedi, de faire usage de son arme de service.