Arabie Saoudite: le Maroc en force à Souk Okaz (PHOTOS)

Le quartier arabe de Souk Okaz, un des points forts de la saison de Taif, permet aux visiteurs de s’immerger dans la culture de différents pays, dont le Pavillon du Maroc qui propose une gamme d’activités culturelles et artisanales, et qui comprend des spectacles populaires vivants.

“Au total, 31 magasins proposent des produits marocains authentiques, notamment des vêtements, de la céramique, de la maroquinerie, des sculptures, des bijoux, du henné, de l’huile d’olive et de l’huile d’argan”, a déclaré Al-Haj Abdul Ilah Al Rayes, responsable du pavillon du Maroc au Souk Okaz.

Le pavillon comprend 10 points de ventes pour les artisans qui fabriquent des articles en cuivre, des textiles et d’autres articles ménagers. Il y a environ 80 personnes originaires du Maroc qui travaillent dans le pavillon, y compris des restaurateurs, des artisans, des musiciens, des acteurs et des artistes.

Trois groupes joueront pendant la Saison de Taif avec des performances prévues depuis la reprise après l’Aïd – et représenteront les styles andalous, folk traditionnel et marocain moderne. Pendant l’Aïd al-Adha, le pavillon a accueilli des représentations de la vie traditionnelle marocaine.

Le pavillon comprend également un musée et une bibliothèque contenant des échantillons d’écrits d’intellectuels marocains de renom.

En se promenant dans le pavillon, les visiteurs seront accueillis par un “guerrab “, ou porteur d’eau, qui sert de l’eau dans des gobelets en métal, à partir d’une poche à eau portée sur son épaule. Un calligraphe écrira des noms et des phrases pour le plaisir des visiteurs, et ils pourront aussi écouter un “Hakawati” – un conteur, qui racontera des légendes traditionnelles.

On peut également y rencontrer un artisan traditionnel exercer son métier dans le pavillon marocain : le ” Dalal ” qui transporte ses marchandises au marché et les présente à la vente, tandis qu’un groupe de personnes marche sur les rives en chantant des chansons.

Le pavillon permet également aux visiteurs de découvrir la célèbre gastronomie marocaine, avec des restaurants servant des plats traditionnels, y compris une gamme de tajines – à la viande et aux pruneaux, aux fruits de mer au citron un autre au poulet aux olives. Les visiteurs peuvent également déguster “l’atay”- thé à la menthe marocain – servi avec une gamme de gâteaux traditionnels.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Décision du Conseil de la concurrence: les notaires réagissent

Le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc (CNONM) tiendra une conférence de presse ce mardi 25 février suite à l’avis du Conseil de la concurrence sur les honoraires des notaires paru le 13 février dans le Bulletin officiel.