« A mile in my shoes » décroche le Grand prix de « la perle bleue » au festival de Saidia

Lors de la clôture de la 2e édition du festival de cinéma de Saïdia,  A mile in my shoes de Said Khallaf a obtenu le Grand prix de «La perle bleue» qui récompense le meilleur film dans la catégorie long-métrage.

Le prix du meilleur réalisateur a été décerné à Mohammed Ismail pour son filmIhbat (Des-espoirs) et celui du meilleur scénario a été remporté par le long-métrage Raja Bent El Mellah d’Abdelilah El Jaouhri.

Le prix du meilleur acteur est revenu au Marocain Amine Ennaji pour son rôle dans le long-métrage A mile in my shoes. Amal Ayouch a reçu le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans L’Orchestre de minuit du réalisateur Jérôme Cohen-Olivar.

A mile in my shoes avait remporté le Grand prix de la 17e édition du Festival national du film de Tanger.

La liste des longs-métrages en lice dans le cadre de la compétition officielle de cette édition, organisée sous le thème «Tous pour une créativité marocaine et un spectacle cinématographique dans la perle bleue», comprenait Fida de Driss Chouika, L’Orchestre de minuit de Jérôme Cohen-Olivar, Larmes de Satan de Hicham El Jebbari, A mile in my shoes de Said Khallaf, Raja Bent El Mellahd’Abdelilah El Jaouhri et Ihbat (Des-espoirs) de Mohammed Ismail.

Dans la catégorie des courts-métrages, le prix de «l’Orange» a été décerné à La main gauche de Fadil Chouika, celui du meilleur réalisateur à Ghizlane Assif pour Murmures de Vénus. Le prix du meilleur scénario a été attribué à Nidae Trang de Hicham Regragui, celui du meilleur acteur a été remporté par Mohammed Khouyi pour son rôle dans La main gauche, celui de la meilleure actrice est revenu à Sara Regragui pour son rôle dans Les mouchoirs blancs de Farid Regragui qui a également reçu les éloges du jury de ce festival.

Dans cette catégorie, 7 courts-métrages étaient en lice : De l’eau et du sangd’Abdelilah El Jaouhari, Tikchbila Tiwliwla de Youssef Laalioui, Nidae Trang de Hicham Regragui, Les mouchoirs blancs de Farid Regragui, Le quai du destind’Amina Saadi, Murmures de Vénus de Ghizlane Assif et La main gauche de Fadil Chouika.

Cette manifestation artistique, initiée par l’Association Al Amal pour la coexistence et le développement, a eu lieu du 3 au 6 août. Elle avait pour but de favoriser la culture cinématographique dans la région de l’Oriental, en particulier à Saïdia et à Berkane, de servir de trait d’union entre les Marocains d’ici et d’ailleurs et d’investir le cinéma comme un outil de communication efficace dans la promotion des valeurs de tolérance et de coexistence entre les peuples.

Organisé avec le soutien du Centre cinématographique marocain (CCM), du conseil régional, de la Société de développement Saïdia (SDS), du conseil provincial de Berkane, du conseil provincial du tourisme et des deux conseils municipaux de Saïdia et Berkane, cet événement culturel et artistique a compris dans sa programmation des conférences et des rencontres autour des questions culturelles et sociales diverses.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page