Marocains, souriez, vous êtes déconfinés !

C’est ce jeudi que la plupart des régions au Maroc sont entrées dans la phase 2 d’un déconfinement annoncé comme « progressif ». Dans les faits, les cafés et restaurants peuvent fournir leurs services sur place, sans dépasser 50% de leur capacité d’accueil. Les centres commerciaux, malls et autres galeries marchandes ont (enfin) le droit d’ouvrir. Les espaces de loisirs, salons de coiffure et les salles de sport ont ouvert, eux aussi, à 50% de leur capacité. Routiers, ferroviaires ou aériens, les transports en commun entre les villes reprennent également.

Sauf qu’en zone 1, la carte nationale restera obligatoire pour tout déplacement. L’ouverture des plages est également une excellente nouvelle, en sachant qu’il faut rester très prudents… Si beaucoup d’entre nous s’apprêtent à pousser un ouf de soulagement, ce sont surtout les enfants (que l’exécutif a peu évoqué durant le confinement), qui vont pouvoir reprendre goût à la vie. Et ça c’est important, évidemment. Ils n’auront malheureusement pas la chance de goûter aux traditionnelles colonies de vacances, comme l’a annoncé Othman El Ferdaous.

Ce dernier qui a eu une petite pensée pour la jeunesse, semble tout à fait conscient de l’importance à accorder aux enfants en ces temps de Covid-19. « Le ministère est conscient des répercussions négatives et psychologiques de la pandémie sur les enfants et les jeunes, d’où la nécessité de mettre en place des programmes éducatifs et ludiques afin de réduire l’impact du confinement, de mobiliser la société civile concernée afin de proposer des alternatives à l’animation socio-éducative pendant la période estivale, conformément à la conjoncture actuelle et à la situation épidémiologique au Royaume », a-t-il souligné. Mais la hausse actuelle des cas positifs au coronavirus nous oblige à redoubler de prudence, à éviter les regroupements et à renforcer les mesures sanitaires dans notre environnement. À l’heure où un scénario de reconfinement se profile dans certains pays européens, il est impératif pour les Marocains de se mobiliser pour ne pas revenir en arrière.

Hicham Bennani. Les inspirations ECO

Articles similaires

Suggestions d’articles

Kénitra: un mort et plusieurs blessés dans un terrible accident

Une enquête a été ouverte, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.