Marocains, restez (encore un peu) chez vous !

Le déconfinement n’aura donc pas lieu le 20 mai. L’information était prévisible étant donné qu’une célébration de l’Aïd, avec une levée du confinement et donc sans mesure barrières renforcées, aurait pu aggraver considérablement le nombre de cas positifs. Il fallait aussi s’y attendre compte tenu des derniers chiffres du ministère de la Santé.

Alors qu’un brin d’espoir avait fait surface deux jours après les fortes précipitations qui se sont abattues sur le Royaume, des foyers de contamination ont fait leur apparition, notamment à Casablanca. Avec en moyenne, plus d’une centaine de cas confirmés par jour, le Maroc sera autour des 7500 contaminations le 20 mai. En un mois de confinement, le pays a enregistré 3400 nouveaux cas, 45 décès et 2700 guérisons. Difficile à faire respecter notamment auprès des couches sociales les plus défavorisés, ce confinement total aura eu l’avantage d’éviter une hécatombe, mais le risque est toujours là, bien réel et nous sommes loin d’être tirés d’affaire.

Point positif : le nombre de décès stagne depuis plus d’une semaine et n’a guère dépassé la barre des 200 morts. Ce qui veut dire que la situation est maîtrisée… tant que nous sommes en confinement. Il faudra donc mettre en place un déconfinement ultra progressif pour sauvegarder tout ce qui a été acquis jusqu’ici. Mieux encore, il va falloir continuer à être très vigilant, pendant plusieurs mois. Confinement ou pas, les mesures barrières et préventives doivent, tels des réflexes, rester omniprésentes dans l’esprit des citoyens. Pour sortir définitivement du confinement, il faudra une baisse significative des cas de contamination et une forte diminution des indicateurs de propagation du virus.

Certes, le Maroc ne saurait rester confiné indéfiniment, il en va de son économie, de sa stabilité sociale, voire de la santé mentale de ses ressortissants. D’où l’importance de changer nos habitudes et nos traditions dans la durée. Peut-être même, devrions-nous faire comme d’autres nations et apprendre à vivre avec ce maudit virus.

Hicham Bennani

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo : le mois de juin s’annonce chaud au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 01 juin 2020, établies par la Direction générale de la météo.