MAMSAWA9CH…(rien à cirer…)

ghayatPar Ahmed Ghayat

Et si l’on parlait bilan:

– Jamais la classe moyenne marocaine n’a autant souffert, n’a été à ce point essorée, n’a été à ce point déclassée.

– Le coût de la vie a atteint des sommets : prix des fruits, des légumes, de la viande…

– Le gouvernement sortant nous avait promis 7% de croissance or nous en sommes à 1,5%.

– La jeunesse devait être la priorité, jamais elle n’a été à ce point niée, infantilisée, méprisée.

– Les droits des femmes, la culture, les artistes sont les grands oubliés du quinquennat.

– Le vivre ensemble a – à de trop nombreuses reprises – été mis à mal pour que cela soit anodin ou le fruit du hasard : un gamin de 16 ans a goûté de la prison quand des adultes, eux, peuvent se permettre d’éviter la condamnation en se mariant « après coup » au petit matin dans une Mercedes.

Des jeunes filles ont été lynchées à Inezgane à cause d’une jupe. Jamais les Marocains n’ont été à ce point divisés, dressés les uns contre les autres… Notre population attend et a besoin qu’on lui parle coût de la vie,emploi, éducation, santé…

Elle a besoin de sécurité, d’accès au logement, elle a besoin de perspectives d’avenir…elle a besoin de voir que l’on s’attaque réellement à la corruption, elle a besoin que l’on parle à sa raison mais aussi à son cœur.

Elle ne croit pas aux promesses inconsidérées et n’en demande d’ailleurs pas, mais veut sentir que ses problèmes sont pris en considération, qu’ils sont appréhendés et que ceux dont « c’est la mission, le métier » y sont sincèrement attelés et s’emploient à les régler.

Elle a besoin de « PROXIMITE ». C’est pourquoi nous ne pouvons, ni ne devons nous résoudre à voir et entendre des jeunes, mais également tellement d’adultes, affirmer qu’ils n’iront pas voter, adoptant l’attitude – que notre Darija formule d’un mot – « MAMSAWA9CH » !

Je ne peux m’y résoudre et nul d’entre nous, adulte, parent, militant associatif, enseignant, politique, artiste…citoyen…ne peut ni ne doit s’y résoudre. S’abstenir c’est n’avoir plus qu’un seul droit : celui de se taire !

Et l’éternel argument « Voter pour qui ? Voter pour quoi ? » ne tient pas la route un seul instant, trop facile de s’abriter derrière « ça ne changera rien » ou encore « aucun parti ne mérite ma voix » lorsque l’on se met soi même ‘’hors-jeu’’ !

Il y a urgence, il y a péril en la demeure, voulons nous passer à la vitesse supérieure et aller de l’avant, aller vers le progrès pour tous, ou bien voulons nous continuer en marche arrière, les yeux rivés sur le rétroviseur au risque inéluctable de finir dans le fossé.

Alors si, cela nous regarde, c’est notre affaire ! Nous avons toutes et tous une mission, actuellement, une mission prioritaire : combattre le « MAMSAWA9CH » ! Dialoguer, débattre, expliquer, convaincre, faire œuvre de pédagogie…envers nos jeunes, envers les abstentionnistes, afin de leur expliquer les enjeux, les défis, la situation nationale et internationale…les perspectives.

Pour que demain nul d’entre eux ne se tourne vers nous et ne nous dise « Je ne savais pas…  » ou pire encore « Tu ne m’avais rien dit…  » ! Il sera alors trop tard et nous n’aurons que nos yeux pour pleurer… « MAMSAWA9CH » disiez vous ?


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page