GMT+1: le Maroc va-t-il remettre les pendules à l’heure?

“L’heure, c’est l’heure. Avant l’heure, ce n’est pas l”heure. Après l’heure, ce n’est plus l’heure”. Il s’agit de la citation de Jules Jouy, poète et chansonnier français du XIXème siècle, reprise par Feu Hassan II pour expliquer l’échec des deux tentatives de putschs militaires de 1971 et 1972.
Servira-t-elle aussi, aux côtés d’autres arguments, pour le retour, tant espéré par tous les citoyens, de l’heure légale GMT) dans nos murs? En tout cas, le groupe parlementaire du PAM a présenté un nouveau projet de loi, concernant GMT+1, au président de la Chambre des conseillers, Habib El Malki.
Ce projet de loi, proposé par le parti du Tracteur, fait écho à la colère populaire, aux quatre coins du Royaume, qu’avait suscité le maintien de cette heure estivale indue, durant toute l’année que Dieu fait.
Ce changement d’horaire a perturbé la vie normale des Marocains et a affecté surtout les élèves (primaire et collège), obligés de se lever aux aurores, alors qu’il fait encore noir, pour regagner leurs établissements respectifs. Parents, fonctionnaires, ouvriers n’ont pas été épargnés par cette décision unilatérale du gouvernement PJDiste. Ce qui, l’on se rappelle, avait provoqué en son temps moult manifestations des élèves, avec leur lot des conséquences telles qu’absentéisme et vandalisme.
De surcroît, et de l’avis de tous, le maintien de GMT+ a prouvé que ses inconvénients sont beaucoup plus nombreux que ses soi-disant avantages.
Ainsi, le projet de loi du PAM vient à point pour, -c’est le cas de le dire-, remettre les pendules à l’heure. Si c’est le cas, les Marocains reprendront avec soulagement leur train-train normal et “on” leur évitera dorénavant ces changements intempestifs d’heures , qui n’ont de “l’égale” que l’appellation. Rappelons enfin que le chef du gouvernement a assuré que le maintien de l’heure d’été n’était pas définitif et qu’une décision finale serait prise avant la fin de l’année 2019, juste après la deuxième partie des résultats de l’enquête lancée par le ministère concerné. Wait and see.
Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Paris: El Othmani était au siège de l’OCDE

Le siège de l'Organisation de Développement et de Coopération économiques (OCDE) à Paris a abrité, ce mardi en milieu de journée, la cérémonie de lancement du...