GMT+1 : à quand un changement d’heure au Maroc ?

Les Marocains ne cessent de parler de cette fameuse « heure d’été » qui a été maintenue durant toute l’année depuis octobre 2018. Le gouvernement avait adopté à ce moment là, à la surprise générale, un projet de décret pour le « maintien permanent de l’heure d’été ». Le sondage concernant cette décision n’a jamais convaincu l’opinion publique.

En début d’année, face à la levée de bouclier, le porte parole du gouvernement Hassan Abyaba a affirmé que « le sujet de l’heure légale pourrait être évoqué, même s’il n’est pas à l’ordre du jour. » Il a précisé qu’au cas où il y aurait un nouveau débat sur la question, “il prendrait en compte l’intérêt général du pays”. Depuis, on attend. « On », se sont les citoyens qui sortent le matin (dans la nuit)… et qui constatent que l’éclairage public ne s’est pas adapté. « On », se sont les enfants dont le métabolisme souffre de ce décalage.

Il y a d’ailleurs eu des cas d’agression tôt le matin. Et une députée a même abordé le sujet au Parlement. La députée Touria Lahrech, de la CDT, a adressé une question au ministre chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement Mustapha Ramid. Elle a assuré que le maintien de l’horaire GMT+1 a contribué à la hausse du taux de criminalité au Maroc. En guise de réponse, on lui a dit que le Maroc était « un pays sûr ». En attendant, on ne sait toujours pas à quoi sert exactement ce maintien de l’heure d’été. Economie d’énergie ? Vraiment ?

En Europe, la décision de maintenir ou pas cette fameuse « heure légale » n’a pas encore été tranchée. Elle devait normalement être concrétisée en 2019, mais les eurodéputés ont voté un report de la mesure en 2021. D’après les scientifiques, ce « non changement d’heure » a des effets négatifs sur la santé, ce qui peut influencer les accidents de la route. À méditer.

H.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page