Coronavirus: mais que prend-il à la société du tram Rabat-Salé?

Par Larbi Alaoui

Au moment où des mesures strictes du ministère de la Santé et des instructions fermes du ministère de l’Intérieur sont réitérées! Au moment où le confinement chez soi est fortement conseillé à cause de la propagation du Covid-19, avec 2 décès et 49 cas confirmés ayant contractés le virus, la société du tramway de Rabat-Salé semble faire fi des précautions sanitaires à prendre, ce mardi 18 mars.

En effet, selon de nombreux témoignages de voyageurs r’batis et slaouis, il a été constaté, aujourd’hui, une décision des plus incompréhensibles. A chaque station, une seule porte, et une seule, d’accès de chaque rame a été mise à la disposition des voyageurs pour descendre du tram ou monter à bord!

Et ce, concernant les deux lignes du tram de Rabat-Salé! A propos d’un tram en retard de plusieurs minutes, la scène était des plus hallucinantes. Et les nombreux voyageurs dont c’était le terminus, comme ceux, encore plus nombreux sur le quai et désirant  monter à bord, se sont trouvés dans une situation des moins enviables dans une cohue monstre où les attouchements étaient inévitables.

Ce seul accès à une rame n’était pas le fait d’un seul tram et d’un seul voyage, mais de tous pendant cette matinée éprouvante de ce mardi.

Et l’on se demande avec acuité, colère et indignation quelle mouche a poussé la direction de la société du tramway de Rabat-Salé à prendre cette décision. Y a-t-il une explication technico-logique à cette mesure?

Si oui, que l’on éclaire les lanternes des usagers qui ont été sidérés et dubitatifs au fait qu’une seule porte de chaque rame ait été ouverte ce matin. Et ce, faisant fi des recommandations inhérentes au risque de contamination par le Covid-19.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/1.431 cas de covid-19: le nouveau bilan par région (PHOTO)

57 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc jusqu'à vendredi à 10h00, portant à 1.431 le nombre total des cas de contamination, annonce le ministère de la Santé.