Confinement: les Marocains de plus en plus accros au digital

par Hicham Bennani
Ramadan et confinement rime avec une utilisation encore plus accrue des réseaux sociaux. Si on sait que les Marocains sont de plus en plus accros au digital, la période que nous vivons aura énormément accentué cet état de fait.
Avec un total de 43,35 millions de téléphones au Maroc et 25 millions d’utilisateurs sur le web, la plupart des Marocains sont très souvent sur Facebook et WhatsApp. D’après une étude de l’agence digitale ATIRAO, qui s’est basée sur les tendances de recherches de Google Trends, du 27 février au 20 avril 2020, on dénombre 40% d’utilisateurs en plus sur WhatsApp. YouTube est également très prisé avec 35% de requêtes en plus.
Mis à part les réseaux sociaux, le télétravail s’est également imposé pour une majorité d’entreprises, dont les patrons se demandent parfois comment ils faisaient avant. Skype, Microsoft Teams ou encore Zoom enregistrent des hausse vertigineuses en terme de connexion. La livraison est le secteur qui a tiré son épingle du jeu. Les Marocains ont souvent peur de sortir dans les supermarchés et font appel de plus en plus aux services de livraison.
Mais il reste encore des réglages à faire: “il faudrait que les marques puissent systématiquement fournir des plateformes e-commerce, des produits livrés de bonne qualité et dans les meilleurs délais”, juge l’étude. Ceci explique que beaucoup de citoyens ont du mal à concevoir les courses sans voir les produits, sans «toucher» les fruits et légumes qu’ils achètent ou encore sans voir la viande ou le poisson qu’ils vont manger…Il est vrai que rien ne remplacera un vrai contact (humain) entre les personnes. Une réunion en tête à tête, une discussion autour d’un café, l’odeur du marché, les vendeurs qui vous appellent…rien ne remplacera tout cela. Il faudra pourtant le limiter le plus longtemps possible.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page