Casablanca : comme un air de déconfinement

Il règne comme un air de déconfinement au Maroc. À Casablanca, il y avait une circulation assez dense samedi dernier, où les amateurs de fast-food ou cafés italiens étaient curieux de voir comment la restauration allait reprendre du service.
Dans le sillage de la relance économique, alors que nous sommes officiellement toujours en confinement, certains restaurants et cafés ont bel et bien ouverts, mais avec des restrictions. Pas possible de s’attabler en lisant son journal, mais on peut déjà emporter le fameux café dont l’odeur nous a terriblement manqué et le siroter dans sa voiture ou dans la rue.
Chose qui ne va pas renflouer rapidement les caisses des gérants de cafés, puisque selon beaucoup d’entre eux, le café à emporter n’est tout simplement « pas assez rentable ». Les restaurants, quant à eux, ont fait travailler leur personnel. Ils ont repris du service en mettant le paquet sur la livraison à domicile. Et ce sont les fast food qui ont été les plus prisés.
Des files d’attente impressionnantes ont d’ailleurs été observées aux abords des plus connus…Mais restons prudents. Le coronavirus est loin d’avoir été éradiqué au Maroc. Les services de livraison doivent continuer à appliquer les mesures sanitaires avec beaucoup de rigueur. Respect des distances, masques, gants…etc. Des photos partagées sur les réseaux sociaux, où l’on peut voir des livreurs attroupés devant un fast food font froid dans le dos. Tout cela nous emmène à conclure que les autorités ont pris la meilleure décision possible en maintenant le confinement jusqu’au 10 juin. Les restaurateurs, mais aussi les établissements hôteliers (qui sont toujours dans le flou), ont maintenant 10 jours pour préparer ce fameux déconfinement. Une opération extrêmement délicate qui permettra, on l’espère, à ces secteurs de sortir du coma.
Hicham Bennani

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: plus de 440 guérisons ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 14379 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 237 décès et 10173 guérisons.