Après le double meurtre d’Imlil, place aux amalgames

par Fatima-Zahra HAMIL

Attention aux amalgames. La presse nationale et internationale se relaient pour le suivi de l’affaire des deux étudiantes scandinaves, l’une danoise, l’autre norvégienne, retrouvées assassinées dans les environs d’Imlil.

Elles s’appelaient Louisa Jespersen et Maren Ueland et elles laissent derrière elles des familles dévastées par ce crime crapuleux, et des pays en effervescence pour en retrouver les auteurs.

Un crime atroce, que la décence des médias et leur respect pour les familles restreint à décrire par “des traces de violence à l’arme blanche sur le cou” tandis que la mère d’une des victimes comme de nombreux internautes révoltés dénoncent l’habillage de vérité: “ces filles ont été égorgées”.

Un mot qui va déchaîner les passions et galvaniser la toile déjà enflammée par des commentaires choquants: “Un pays qui ne respecte pas les femmes”, “un pays de barbares”, “crime de haine lié au sexe et à la nationalité”… avant de tomber dans l’islamo-fascisme: “Pays gouverné par une religion qui méprise et opprime les femmes”, “nid de terroristes musulmans”…

Ce n’est là qu’un medley de commentaires diffusés sur les sites de certains médias et sur les réseaux sociaux et qui viennent relancer les discussions sur le terrorisme et les attentats islamistes en créant le lien avec les derniers évènements… le raccourci étant beaucoup trop facile. Le Maroc est un pays tolérant et ce drame est un cas isolé.

Attendons de voir les échos de cette affaire sur les relations maroco-scandinaves et son impact sur le tourisme, un autre sujet que nos apprenti-analystes n’ont pas omis non plus de commenter.

Quant à nous, nous ne pouvons que témoigner de nos sincères condoléances aux familles des victimes et espérer que leurs meurtriers soient vite retrouvés et condamnés.

Suggestions d’articles

Drame d’Imlil: la Norvège toujours sous le choc

Les funérailles de la Norvégienne Maren Ueland, une des deux touristes scandinaves assassinées le 17 décembre dans la commune d’Imlil (province d’El Haouz), se sont tenues lundi en Norvège.