Tous contre Ban Ki-moon

redapar Réda El Hamadi, blogueur et Twito Influent

Le Maroc a pris des sanctions contre l’ONU! Oui Madame! Et le plus intéressant, c’est que ces sanctions ont eu un effet. Positif ou négatif, je vous laisse en juger. Quoique, pour une fois, et malgré certains couacs, le citoyen et sujet que je suis, est fier de la réaction marocaine.

Certains gauchistes et anti-makhzénistes en manque de jugeote ont dénoncé la manifestation géante qui a eu lieu le dimanche 13 mars contre les propos de Ban Ki-Moon en invoquant des raisons sans réelle importance.

En quoi le fait de demander aux proprios de bus de les céder pour transporter des manifestants amoindrit la manifestation?

Je connais personnellement trois de ces proprios qui étaient plus que contents de participer à cet élan patriotique général.

D’autres nihilistes ont dénoncé le fait que tous les partis politiques marocains ont uni leurs voix à celle de l’Etat pour dénoncer les propos de Ban Ki-Moon ; et qu’il n’y avait pas une seule voix discordante dans ce concert à l’unisson.

J’avoue que personnellement, la plupart de nos leaders politiques ne m’inspirent pas confiance ni dans leur travail politique ni dans leur capacité à mener les affaires d’état à bien. On est bien loin d’un Mehdi Ben Barka ou d’un Abderrahim Bouabid, qui soit dit en passant s’étaient opposé à feu Hassan II quand ce dernier avait présenté le plan d’autonomie à l’ONU, et avait même passé du temps en prison à cause de cela…

Ceci dit, n’importe quel Marocain normalement constitué considère que le Sahara est une cause nationale ; et une perte du Sahara, qu’Allah nous en sauvegarde, aurait des conséquences très lourdes pour le Maroc et pour nous tous.

Enfin, d’autres nihililols (ce terme péjoratif utilisé dans les médias sociaux désigne les nihilistes ; et c’est une contraction de nihilistes et lol) ont posé la question de savoir en quoi de genre de manifestation nous est bénéfique à l’étranger? Et surtout est ce qu’on y gagne vraiment au change? Hé bien, au vu de la réaction du Conseil de Sécurité et surtout des membres permanents qui le composent (France, Fédération Russe et Etats-Unis) cela a valu la peine!

Malgré les gesticulations de Ban Ki-moon, le Conseil n’a pas du tout dénoncé le Maroc… et dans le langage diplomatique, il a pris le parti du Maroc en soutenant publiquement le plan d’autonomie marocain. Alors, Oui, Madame ! Cela a valu la peine!


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page