VIDEO – Manifestations devant le siège de la chaîne 2M

deuxm

Des manifestations d’employés de la deuxième chaîne nationale ont eu lieu ce vendredi matin devant le siège de 2M, à Ain Sebaâ.

Les revendications des manifestations portent sur la détérioration de l’offre de la chaîne publique et sur la situation précaire des employés. Il faudrait rappeler que depuis quelques mois, 2M vit une crise financière sans précédent.

Par ailleurs, les manifestants ont également demandé l’adoption d’une ligne éditoriale plus indépendante, que ce soit au niveau des journaux télévisés, que des programmes proposés et ont scandé de vive voix des slogans revendicateurs.

Ce « carton rouge » brandi devant la direction de la chaîne de Ain  Sebaâ aura-t-il les effets escomptés  par les employés  de 2M?

 

 

3 Comments

  1. Il ne sera possible de sauver les chaines marocaines que si l’état met le paquet et s’implique vraiment en dépensant un vrai budget pour la culture et la communication , que ce soit pour fiancer des films marocains , des séries marocaines , du théâtre ,bref de l Art sous toutes ses forme en français et en arabe et tout ça dans le but de réconcilier le citoyen avec son identité bilingue
    Si dans le cas contraire on pense que la culture est le cadet de nos soucis alors le Maroc court à sa perte , et bientôt il baissera les rideaux car les générations futures ne consommeront que ce qui vient d’ailleurs

  2. L’état ne doit pas systématiquement s’impliquer dans l’audio visuel : une libéralisation des ondes avec un programme bien établi devrait attirer bon nombre de privés ! si les programmes sont bon et attirent les spectateurs…. pourquoi un bon pourcentage de marocains regardent des chaines françaises…pourquoi un autre possède une parabole et se connecte sur d’autres chaines internationales…. pourquoi les chaines nationales sont boudées par la majorité de la population….? c’est ces questions qu’il faut se poser pour sauver nos chaines de télévision. Que la direction de 2M innove dans ses programmes et dans ses diffusions…. elle attirera plus de monde… et plus de pub…. que les programmes soient à la hauteur de notre culture et non pas réalisées par des responsables irresponsables favorisant le système de copinage….. ils doivent rendre des comptes …. à l’état qui est juste responsable de leur nomination… et non pas du financement des programmes!

    1. Personnellement, je ne regarde les chaines nationales que 1/1.000 de fois, et vous avez tout à fait raison. Egalement, un pays faible ne peut avoir que des chaînes faibles aussi, avec à leurs têtes des chefs incompétents, et qui sont pistonnés comme c’est le cas partout au bled.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Oujda: du matériel dangereux intercepté sur l’autoroute (DGSN)

Un communiqué de la DGSN indique que le suspect principal a été arrêté à Oujda, alors que les trois autres complices ont été interpellés au niveau d’une gare de péage.